Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Partagez | 
 

 Et les livres sans images, alors?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Et les livres sans images, alors?   Jeu 28 Avr - 19:04

Chacun sait que ce forum est avant tout voué aux choses de l'esprit et à la culture des plus hautes disciplines: punk lo-fi, bédés artistement déconstruites, gratin du cinoche de série B.
Il n'en demeure pas moins que, à petites doses, des relâchements et de menus écarts sauraient se voir tolérés, au sein de ce majestueux niveau intellectuel d'ensemble. Ainsi, pourquoi ne pas deviser rondement, à l'occasion, autour de quelques petits bouquins chouettos de bath?

Quelques débats musclés se profilent déjà: Léon contre Fédor, Kerouac contre euh... Kerouac (ou Ginsberg?), augurant d'aimables prises de bec.

J'en profite pour signaler à votre bienveillante attention un événement considérable: la parution en format quasi-poche couverture souple du premier tome de L'Astrée d'Honoré d'Urfé en collection Honoré Champion, jusque là seulement dispo en édition universitaire, le chef-d'oeuvre le moins lu de chez nous, entre pastorale forézienne, épopée burnée à la Seigneur des Anneaux, et fresque labyrinthique qui cause d'égal à égal avec la Comédie humaine et la Recherche. Idéal pour des vacances en pays pluvieux ou désertiques, voire séjour forcé en Champagne pouilleuse. J'entends d'ici les masses de lecteurs éberluées se précipiter sur leur plus proche libraire.
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11030
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Jeu 28 Avr - 20:11

en ce moment je lis ça:



des articles de journalisme "gonzo" sur la campagne présidentielle de 72, le watergate etc.
mon troisième Thompson de suite! le début est super, sur le watergate ça m'emballe moins et là j'en suis à un récit épique sur une pêche en haute mer de milliardaires Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8040
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Jeu 28 Avr - 20:27

Citation :
Kerouac contre euh... Kerouac (ou Ginsberg?)

Honte sur moi, enfer et damnation, j'ai oublié le plus fascinant de tous ces héros : William Burroughs. Le Festin Nu est traumatisant et obligatoire.
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11030
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Jeu 28 Avr - 20:32

je dirai juste traumatisant

un des rares livres que j'ai eu du mal à finir

c'est probablement intéressant intellectuellement parlant, mais en définitive c'est tellement dans tous les sens que c'est assez pénible à lire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8040
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Jeu 28 Avr - 20:47

Citation :
c'est probablement intéressant intellectuellement parlant, mais en
définitive c'est tellement dans tous les sens que c'est assez pénible à
lire

Ecoute, si on aime être malmené, c'est obligatoire.

J'aime être malmené.
Revenir en haut Aller en bas
Margaret
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2252
Humeur : pon pon pon pon
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Jeu 28 Avr - 23:06

Pour reprendre le débat sur Sur la route, je crois que la véritable version n'est parue que l'an dernier en français et que toutes les autres publications n'étaient que des versions très édulcorées. De plus, à mon humble avis, une traduction de ce texte semble relever de l'impossible tant le récit est construit sur un rythme très particulier, une espèce de prose spontanée influencée par le jazz be-bop. Bref, une (re) lecture assez difficile à entreprendre (en ce qui me concerne Rolling Eyes ).
Revenir en haut Aller en bas
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8040
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Jeu 28 Avr - 23:17

Citation :
les autres publications n'étaient que des versions très édulcorées.

Edulcorée, oui, mais unique, c'est à dire que c'est Kerouac qui l'a réécrite pour pouvoir la publier, personne ne voulait de l'originale, et des problèmes de droit étaient causés par les noms des protagonistes. Il paraîtrait que la traduction de la seconde version (datant de la fin des années 50 ou des années 60, je sais plus) ne rende pas honneur à l'original, effectivement, mais celle de la première est tout à fait honorable. Evidemment, le français, l'anglais, on connaît les difficultés... Mais, par exemple, le traducteur n'a pas utilisé de passé simple. C'est con, mais ça aide. J'ai préféré la première. La prochaine fois, je la lis en anglais!
Revenir en haut Aller en bas
John the revelator
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 7300
Age : 32
Localisation : Dépôts würmiens fluvio-glaciaires
Humeur : Changement climatique
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Jeu 28 Avr - 23:44

laetitia a écrit:
Pour reprendre le débat sur Sur la route, je crois que la véritable version n'est parue que l'an dernier en français et que toutes les autres publications n'étaient que des versions très édulcorées. De plus, à mon humble avis, une traduction de ce texte semble relever de l'impossible tant le récit est construit sur un rythme très particulier, une espèce de prose spontanée influencée par le jazz be-bop. Bref, une (re) lecture assez difficile à entreprendre (en ce qui me concerne Rolling Eyes ).
C'était en 2007, non? Je crois que le manuscrit initial a été découvert avec un texte inédit également.
Revenir en haut Aller en bas
Margaret
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2252
Humeur : pon pon pon pon
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Jeu 28 Avr - 23:55

John the revelator a écrit:
laetitia a écrit:
Pour reprendre le débat sur Sur la route, je crois que la véritable version n'est parue que l'an dernier en français et que toutes les autres publications n'étaient que des versions très édulcorées. De plus, à mon humble avis, une traduction de ce texte semble relever de l'impossible tant le récit est construit sur un rythme très particulier, une espèce de prose spontanée influencée par le jazz be-bop. Bref, une (re) lecture assez difficile à entreprendre (en ce qui me concerne Rolling Eyes ).
C'était en 2007, non? Je crois que le manuscrit initial a été découvert avec un texte inédit également.

2007 pour la version américaine mais la version française n'est sortie que l'an dernier, il me semble, au mois de mai, chez Gallimard.
Revenir en haut Aller en bas
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9698
Age : 33
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 0:36

MC5 m'a tuer a écrit:
Citation :
Kerouac contre euh... Kerouac (ou Ginsberg?)

Honte sur moi, enfer et damnation, j'ai oublié le plus fascinant de tous ces héros : William Burroughs. Le Festin Nu est traumatisant et obligatoire.

Bah non c'est Buckowski ou comment disserter sur boire un porto pendant la grosse commission...le meilleur, assurément, burroughs n'est qu'un pignoleur de manche à côté, et c'est Hank qui le dit! H:-)

(ça s'est vu que j'étais en condition optimum de postage frénétique?)
Revenir en haut Aller en bas
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8040
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 0:49

Sans voir la fin de ton post, je me l'étais dit Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4109
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 9:51

Bukowski par contre, sinon ça la fout mal dans le topic litterature.

Par contre je l'associerai pas a une discussion sur la Beat Generation -même si ce n'etait probablement pas le but de la remarque de teenage-, mouvement de jeunes branleurs hipsters qui prends son essor dans les 50's, là ou Bukowski est un vieux prolo dégeulasse et vulgaire dont le gros de l'oeuvre date des 70's.

Mais sinon, ouais, personnellement je suis plus hank que Burroughs aussi, dont les délires me laissent assez froid. Sinon il faudrait que je me repenche sur Miller aussi, maitre s'il en est dans le domaine de la débauche agressive.
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4109
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 10:15

Sinon, dans le même territoire que Miller, on trouve actuellement l'excellent William T. Vollman, dont toutes les oeuvres semblent discourir sur les prostituées Cool .

Le meilleur moyen d'aborder son oeuvre me semble "Des putes pour Gloria" un court roman dans lequel le narrateur tente vaguement de reconstruire artificiellement la figure d'un amour perdu/parfait, fantasmé ou réel (on ne le saura jamais) en rencontrant moult prostituées, et en emportant un peu d'elle, physiquement (mèches de cheveux ou autre) et surtout mentalement, en leur faisant raconter leurs souvenirs. Détail d'importance, les souvenirs rapportés de prostituées sont tous authentiques, ce qui fait la particularité du texte.

Plus difficile d'accès, pierre angulaire de son oeuvre (pour le peu que j'en connaisse) on conseillera au plus motivé le puissant et épique "la famille royale" plongée en apnée Faulknerienne d'un detective a la recherche de la Reine des Putes de San Francisco. Brut, éprouvant, mais incroyablement bien servi, un grand moment de litterature américaine. Attention, c'est un bon pavé.

Je sais que Central Europe est très côté sinon, mais je ne l'ai pas lu.

Un peu a part dans son oeuvre, on peut aussi citer :

Etoile de Paris, receuil de poèmes pornographiques en prose, assez remarquable dans son genre (traduction de Claro, comme ttes les oeuvres de l'auteru je crois) qui devrait pouvoir interpeller les lecteurs de Burroughs içi présent. Il y a fort à parier que ces poèmes soient adressés a une prostituée, même si de mémoire ce n'est jamais excplicite.

Pourquoi êtes-vous pauvre ? Pendant internationaliste a l'indetrônable "La Misère du Monde" de Bourdieu, il s'agit d'un receuil d'entretien avec des individus de tout pays, agrémenté de photographies remarquables, autour d'une interrogation profonde et fascinante sur le sens de la pauvreté. On est assez éloigné de l'oeuvre litteraire pure (il promet d'ailleurs aussi dans l'introduction un monstrueux essai sur la violence a venir) même si on peut y voir un prolongement logique de la méthode d'écriture de "Des putes pour Gloria". En tout cas vous inquietez pas, on y croise aussi des péripatéticiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9698
Age : 33
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 10:28

Urizen a écrit:
Bukowski par contre, sinon ça la fout mal dans le topic litterature.

Par contre je l'associerai pas a une discussion sur la Beat Generation -même si ce n'etait probablement pas le but de la remarque de teenage-, mouvement de jeunes branleurs hipsters qui prends son essor dans les 50's, là ou Bukowski est un vieux prolo dégeulasse et vulgaire dont le gros de l'oeuvre date des 70's.

Mais sinon, ouais, personnellement je suis plus hank que Burroughs aussi, dont les délires me laissent assez froid. Sinon il faudrait que je me repenche sur Miller aussi, maitre s'il en est dans le domaine de la débauche agressive.

nan, pareillement, je ne l'associe pas à la Beat Generation, le vieux dégueulasse (dans le topic littérature, vaut mieux mettre ce utongue) ,
mais il se fout assez souvent de leur gueule, et de Burroughs notamment, dont les critiques à l'emporte pièce sont bien drôles, pour faire le lien quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Guic' the old
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2474
Age : 31
Localisation : Dans les bas fonds des années 90
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 10:31

Ce qui est marrant c'est surtout que .... ben, prévisiblement pour un forum de rockeur, tout le monde s'est jeté sur le duel Kerouac vs. Kerouac,;-)

Béro, moi je vote Léon (si on parle bien du même désespéré) contre Fédor, histoire qu'on reste par forcément bloqué dans la second moitié du XX eme siecle.
Revenir en haut Aller en bas
http://espritorture.over-blog.com
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4109
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 10:34

teenagegraveman a écrit:


nan, pareillement, je ne l'associe pas à la Beat Generation, le vieux dégueulasse (dans le topic littérature, vaut mieux mettre ce utongue) ,

Mouhahaha!
Désolé !
Revenir en haut Aller en bas
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8040
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 14:11

teenagegraveman a écrit:
MC5 m'a tuer a écrit:
Citation :
Kerouac contre euh... Kerouac (ou Ginsberg?)

Honte sur moi, enfer et damnation, j'ai oublié le plus fascinant de tous ces héros : William Burroughs. Le Festin Nu est traumatisant et obligatoire.

Bah non c'est Buckowski ou comment disserter sur boire un porto pendant la grosse commission...le meilleur, assurément, burroughs n'est qu'un pignoleur de manche à côté, et c'est Hank qui le dit!

(ça s'est vu que j'étais en condition optimum de postage frénétique?)

Bon, suite à ce message qui m'intriguait, je suis tombé par pur hasard sur le dernier Bukowski, Pulp, en jetant un coup d'oeil à la bibliothèque parentale, et je l'ai lu cette nuit. Eh ben, les gars, permettez-moi de vous dire que Bukowski, ça se lit comme du Levy après un bon Burroughs.

(cela dit, l'est bien drôle, le lascar)
Revenir en haut Aller en bas
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9698
Age : 33
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 14:15

MC5 m'a tuer a écrit:
teenagegraveman a écrit:
MC5 m'a tuer a écrit:
Citation :
Kerouac contre euh... Kerouac (ou Ginsberg?)

Honte sur moi, enfer et damnation, j'ai oublié le plus fascinant de tous ces héros : William Burroughs. Le Festin Nu est traumatisant et obligatoire.

Bah non c'est Buckowski ou comment disserter sur boire un porto pendant la grosse commission...le meilleur, assurément, burroughs n'est qu'un pignoleur de manche à côté, et c'est Hank qui le dit!

(ça s'est vu que j'étais en condition optimum de postage frénétique?)

Bon, suite à ce message qui m'intriguait, je suis tombé par pur hasard sur le dernier Bukowski, Pulp, en jetant un coup d'oeil à la bibliothèque parentale, et je l'ai lu cette nuit. Eh ben, les gars, permettez-moi de vous dire que Bukowski, ça se lit comme du Levy après un bon Burroughs.

(cela dit, l'est bien drôle, le lascar)

mouais sauf que la soit disant "profondeur" de Burroughs ne me touche pas, ne m'atteint pas,
alors que l'écriture de Bukowski, j'y trouve de la poésie malgré le verni grossier,
je te conseille Nouveaux contes de la folie ordinaire, pour commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Chuck Bony
Dedicated Follower Of Fashion
Dedicated Follower Of Fashion


Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 29/04/2011

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 14:20

Pulp est son dernier roman et quoique très bon, et je ne le considère pas comme un "vrai" Bukowski : plutôt un exercice de style en hommage au roman de gare, où il joue avec sa mort qu'il sent proche....

Jamais pu finir un Burroughs.
Revenir en haut Aller en bas
http://yannick-g.over-blog.com/
Margaret
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2252
Humeur : pon pon pon pon
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 14:54

Je n'ai lu que Pulp et Les Contes de la folie ordinaire et je n'ai jamais compris pourquoi on criait au génie ? Peut-être que je n'avais pas assez picolé avant d'ouvrir ses livres ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11821
Age : 37
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 15:02

laetitia a écrit:
Je n'ai lu que Pulp et Les Contes de la folie ordinaire et je n'ai jamais compris pourquoi on criait au génie ? Peut-être que je n'avais pas assez picolé avant d'ouvrir ses livres ? Rolling Eyes

C'est un peu facile d'aborder les choses ainsi mais je pense que Bukowski c'est vraiment chaud à apprécier pour une nana (j'en connais pas en tout cas).
Revenir en haut Aller en bas
Margaret
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2252
Humeur : pon pon pon pon
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 15:07

beat4less a écrit:


C'est un peu facile d'aborder les choses ainsi mais je pense que Bukowski c'est vraiment chaud à apprécier pour une nana (j'en connais pas en tout cas).


Suspect Pourquoi ? Parce que moi, ce ne sont pas vraiment ses aventures foutraques et débridées qui me rebutent ou qui heurtent mon inconscient de midinette auquel mon sexe semble devoir me condamner, mais c'est son style auquel je ne trouve pas grand d'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4109
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 15:16

Dolly Prähn a écrit:
Pulp est son dernier roman et quoique très bon, et je ne le considère pas comme un "vrai" Bukowski : plutôt un exercice de style en hommage au roman de gare, où il joue avec sa mort qu'il sent proche....

Jamais pu finir un Burroughs.

Idem.

"On ne manque pas de sociologues à faible quotient intellectuel aujourd’hui. Pourquoi j’en ajouterais, avec mon intelligence supérieure ? On a tous entendu ces vieilles femmes qui disent : « Oh, comme c’est AFFREUX cette jeunesse qui se détruit avec toutes ces drogues ! C’est terrible ! » Et puis tu regardes la vieille peau : sans dents, sans yeux, sans cervelle, sans âme, sans cul, sans bouche, sans couleur, sans nerfs, sans rien, rien qu’un bâton, et tu te demandes ce que son thé, ses biscuits, son église et son petit pavillon ont fait pour ELLE. Et les vieux se mettent parfois dans une colère noire contre les jeunes : « Bon sang, j’ai travaillé DUR toute ma vie ! » (Ils prennent le travail pour une vertu, mais ça prouve seulement qu’un type est taré.) « Les jeunes veulent tout pour RIEN ! Ils s’abîment la santé avec la drogue, ils s’imaginent qu’ils vont vivre sans se salir les mains ! »
Puis tu LE regardes :
Amen.
Il est seulement jaloux. Il s’est fait enculer, on lui a piqué ses plus belles années. Il meurt d’envie de baiser. S’il tient jusqu’au bout. Mais il peut plus. Donc, maintenant, il veut que les jeunes souffrent comme il a souffert.
La plupart du temps, c’est de ça qu’il s’agit. Les défoncés en font trop à propos de leur sacrée défonce et le public pareil avec l’usage de la drogue. La police se remue et les défoncés se font pincer, et ils se prennent pour des martyrs, tandis que l’alcool reste légal, tant que vous ne dépassez pas la mesure et que vous n’êtes pas pris dans la rue et mis en prison. Quoi que vous donniez à la race humaine, elle s’écorchera avec et vomira dessus. Si on légalisait la défonce on se sentirait un peu mieux aux Etats-Unis, mais pas tellement. Tant qu’il y aura des tribunaux, des prisons, des hommes de loi et des lois, les gens se défonceront.
Leur demander de légaliser la défonce, c’est un peu comme leur demander de beurrer les menottes avant de nous les passer."

Si vous n'avez repéré içi ni verve, ni évidence stylistique, effectivement, ce n'est pas la peine de vous emmerder à lire du Bukowski.
Revenir en haut Aller en bas
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11821
Age : 37
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 15:18

laetitia a écrit:
beat4less a écrit:


C'est un peu facile d'aborder les choses ainsi mais je pense que Bukowski c'est vraiment chaud à apprécier pour une nana (j'en connais pas en tout cas).


Suspect Pourquoi ? Parce que moi, ce ne sont pas vraiment ses aventures foutraques et débridées qui me rebutent ou qui heurtent mon inconscient de midinette auquel mon sexe semble devoir me condamner, mais c'est son style auquel je ne trouve pas grand d'intérêt.

Oui bon fais pas tes gros yeux, j'ai prévenu que c'était pourri comme théorie. C'est plus un constat, je ne connais pas une femme qui apprécie ses livres et comme il est spécialement ignoble envers la gente féminine...
Après sur la qualité du truc, "génie" sais pas mais il a un truc je trouve
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4109
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Et les livres sans images, alors?   Ven 29 Avr - 15:19

MC5 m'a tuer a écrit:
Eh ben, les gars, permettez-moi de vous dire que Bukowski, ça se lit comme du Levy après un bon Burroughs.


Suspect

Je vais faire comme si je n'avais pas lu cette phrase.
Revenir en haut Aller en bas
 
Et les livres sans images, alors?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Et les livres sans images, alors?
» Et les livres sans images, alors?
» M.G. Braun
» B.D. (vive les livres avec des images !)
» Un fake SANS AUCUN DOUTE !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons d'autre chose-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: