Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Escale Nanarland sur allociné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Foxhole
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 23
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Ven 26 Nov - 17:28

Ahah ouais Blood Freak j'avais vu les extraits. Les films truffés de messages anti-drogues auraient pas commencé à pulluler dans les années 70 ? En tout cas c'est souvent drôle tellement c'est mal amené et pas subtil pour deux sous.

Ken, le film... affraid

Je me demande toujours dans quel état d'esprit ils font des films pareils ("on va faire une grosse bouse, ça va être rigolo" ou "eh les mecs j'ai une super idée de film, ça va déchirer").
Et aussi ce qui passe par la tête du porteur de mulet lambda.
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6817
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Mer 1 Déc - 12:20

Béroalde De Fuzz a écrit:
ZiGGy a écrit:
En attendant une soirée Hammer

Houla, pour celle-là tu préviens (case-ça un ouiquende).
Ca devrait se faire.... en octobre/novembre 2011 pour attendre un partenariat avec la médiathèque de Poitiers.
La vie demande d'être patient. En attendant je vais m'avaler l'intégrale Pierre Etaix.

Tiens je ne sais plus si je l'ai dit, mais j'ai enfin vu le sympathique Rubber. Pas le grand film bis annoncé, trop intelligent, réfléchi et maitrisé pour ça, me semble t il - c'est donc tout à son honneur. Mais une jolie réflexion, un exercice de style qui parvient à ne pas tuer le rire débile du spectateur, bref, un très bon film et un cinéaste à suivre parce qu'on ne croise pas tous les jours (je dirai plutôt une fois l'an) des premiers films si maitrisés.

edit : C'est mon message numéro 1664, j'ai droit à un picon pour faire passer ?

P.S. de l'edit : En ce moment je tourne au martini-picon, et à part le barman qui augmente le prix à chaque fois que je lui en commande un pour protester contre mes gouts (le même qui me faisait le picon-grim moins cher que le picon-kro), c'est la parfaite boisson d'hivers, je recommande ça à tous les PPCiens.
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6817
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Mer 1 Déc - 12:39

Béroalde De Fuzz a écrit:

@Fox: les doubleurs qui nanardisent un film, volontairement ou non, c'est monnaie assez courante. On conjecture qu'Eaux Sauvages en est un beau cas. Blood Break aussi, gigantesque pamphlet seventies contre la dope : pour s'être mêlé à une teuffe de hippies décadents, un honnête gros lard amérloque se transforme en homme-dindon assoiffé de sang
Allez, message 1665... Bref. En mes temps étudiants, j'ai eu un court sur le jeu d'acteur, un sous court sur la voix, et il y a eu un exposé sur le doublage. Les nanas qui ont fait ça ont fait une partie complètement délirante sur le doublage "d'auteur", évoquant si mes souvenirs sont bons autant le Hellzapoppin de Pierre Dac que le Wayne's World des Nuls, n'oublians pas la supériorité du premier Star Wars en français parce que "je suis un gentil voyou" séduit bien plus les femmes que la réplique originale... Mais tout ça ne vallait rien face à la projection enchainée d'une scène de Dirty Dancing en VO puis en VF où, pour paraphraser (parce que ça remonte et que je n'ai pas envie de me retaper le film), une anodine phrase de drague comme "t'as de beaux yeux, tu sais ?" devenait un délire poétique du style "tes yeux sont comme deux chevaux sauvages galopant sur la plage sous un couché de soleil..." balancé au mépris de tout concept de synchronisation son/image.

Dans un même registre, j'ai toujours eu un certain goût pour le doublage refait soit même en directe devant le film. L'autre jour je suis tombé sur un vieux films de guerre chez un pote, et on s'est tapé un grand moment de "Mon général, c'est terrible, nous sommes entrés dans une faille dans le continuum espace-temps, je vous parle et nous sommes à la fois à un mètre l'un de l'autre mais aussi à des kilomètres, voyez comme mon image vous semble proche alors que ce que je vous dit mes une seconde à vous atteindre, tout est désynchronisé !" etc etc . A la reflexion, peut être les doubleurs du Nimitz ont ajouté volontairement cette terrible dimension à tous les problèmes posés par le voyage temporel ???

Bon, pourquoi je raconte tout ça moi ? Je dois être en manque d'expression textuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4114
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Mer 1 Déc - 13:03

Rubber, premier film ??

Il etait pas déjà aux commandes de STEAK, Dupieux ??? (oui, oui, cet étrange film avec des Eric et Ramzy complètement dépaysés.)
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6817
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Mer 1 Déc - 13:06

Putain oui, j'ai zappé Steak alors que je l'ai vu et aimé. Bon. Merde. Bref. On va faire comme si je n'avais pas dis une connerie, hein ? Non ? Bon, tant pis. Désolé. Bien, il a donc un certain goût pour les sujet un peu creux magnifiquement mis en scène... avec un peu plus d'ambition sur le fond, il pourrait réussir un gros coup.
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4114
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Mer 1 Déc - 13:12

Je suis tout à fait d'accord. J'ai vu Steak une nuit sur Canal Plus alors que j'emergeais d'une cuite trop violente. Autant dire les conditions idéales, et ça m'a juste laissé sur le cul tellement je ne m'attendais pas a un truc pareil. Pas encore vu Rubber, mais je pense que c'est un peu foutu pour moi maintenant... Attendrai le DVD...
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Mer 1 Déc - 14:38

Certains clips de Dupieux valent le détour aussi (pour ce qui est du son, faut aimer les compos rachitiques à base de grosses basses machônnantes douteuses, de beats hip-hop bien crades et autres oscillateurs qui partent en vrille) :

Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Mer 1 Déc - 16:18

Incroyable! Nanarland lit ce forum, faudrait croire.
Foxhole a écrit:
le doublage est parfois particulièrement jouissif lorsqu'il est fait en chienlit (d'ailleurs si quelqu'un voit dans quel film les doubleurs rajoutent des phrases de leur cru en impro totale - ce qui m'a l'air assez tordant rien que dans le concept - je suis preneuse).
Réponse complète et documentée dans le troisième numéro d'Escale à Nanarland, gros dossier sur les doubleurs, avec l'Homme de Bronze, le splendulant Doc Savage:
http://www.allocine.fr/video/emissions/nanarland/episode/?cmedia=19177055
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Dim 26 Déc - 21:31

Très très bel épisode d'Escale à Nanarland, et même carrément indispensable à la culture d'un honnête homme d'aujourd'hui: il y est en effet question du plus classe des super-héros italiens, L'Homme-Puma.
La séquence ou l'homme-puma oscille en surimpression pour faire croire à son envol, sur fond de disco-bontempi à deux notes, devrait être diffusée dans toutes les écoles de cinéma.

"Ce... ce n'était pas un être humain... on aurait dit un félin qui volait!"
"Chaque homme est libre, chakôm est un dieu..."


http://www.allocine.fr/video/emissions/nanarland/episode/?cmedia=19185262

Plein d'autres choses indispensables dans cette Escale, mais dont on ne peut décemment rien dire de plus sous peine de spoil.
Ah si, je suis très fier d'être l'heureux propriétaire d'une VHS du Retour Du Gladiateur Le Plus Fort Du Monde, dont la jaquette vient de remporter un concours de mocheté farao
Revenir en haut Aller en bas
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8044
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Lun 27 Déc - 1:22

Tu l'as?! Shocked Respect. Very Happy

Et : "Bon sang, tu sais que le kung-fu m'empêche de baiser! Tu veux ma mort ou quoi?!
- Mais alors, arrête le kung-fu.
- Hiaaarg. (yeux exorbités)
- Hin hi snif. (seins à l'air)
- Hiiarg... (yeux encore plus exorbités) Je ne peux pas arrêter. Je suis allé trop loin."

Laughing
(C'est bien, l'ADSL, parfois...)
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Lun 21 Fév - 23:24

La plus grande attention est requise!

-L'une des meilleures Escales à Nanarland met à l'honneur la merveilleuse comédie musicale d'action du groupe KISS: Kiss Meet The Phantom (détail intéressant, ya pas de fantôme dans l'histoire). Rangez vos Woodstock et autres Spinal Tap, et viendez apprendre ce que c'est que du ciné rock. Oeil bionique permettant d'écouter les conversation à distance, loups-garous en alu, et pauses piscine en robe du bure sont au rendez-vous.

-La chanson qui a faillil tuer pas mal de monde à la dernière Nuit Excentrique (étouffés dans nos propres rires à 3hr du mat'): le bûcheron sous exta du toxique Hansel et Grendel:
Je suis gentil
Je suis un homme
Je suis donc un gentilhomme


-LA scène de badasses ultime (lâchage de grenade sur fond de Carmina Burana, snobage de bazooka, et recoiffage au ralenti tandis que l'apocalypse se déchaîne 5 mètres derrière.)

CULTE.

http://www.allocine.fr/video/emissions/nanarland/episode/?cmedia=19197701
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Dim 20 Mar - 22:16

Retour de la Nuit Excentrique, le rendez-vous annuel de Nanarland.
Depuis samedi 7h30, j'ai dormi trois heures. Nanar non-stop de 20 heures à 9 heures du matin.
C'est un peu hors-sujet, mais comme un gros chacal, j'aime bien rentabiliser ma prose. Copié/collé de ma bafouille de débriefing (fabrication garantie à partir de très petits restes de cervô):

"Après la programmation très right in your face (le quart d’heure de naturisme) de l’an dernier, une Nuit n°7 de l’âge de raison, solide, goûtue, sans la moindre baisse de régime.

Il convient de saluer comme il se doit le documentaire mondo sur la Suède, Enfer et Paradis, charge salutaire et bienvenue contre l’hygiénisme parpaillot, pleine de justesse, d’objectivité et de bon sens ; riche en enseignements sur la "rigidité glaciale et poisseuse" des civilisations modernes. Au rebours de ses légitimes attentes collectives (nichons suédois et voyeurisme craspect de bon ton), le public a été hussardement pris au dépourvu par ce monologue lyrico-maniaque débridé, ce flux intarissable de sociologie hallucinée, ce collage visuel soutenu par un verbe impérial peu avare en sentences définitives. Le final aurait fait faire sous eux à Ezéchiel, William Blake et Maurice Dantec réunis.
J’en profite pour formuler le vœu solennel de vouer un culte solaire à quiconque nous procurera la bande son, proprement démente, gorgée de basses décomplexées, de montées d’orgue Hammond et de grosse fuzz qui tâche qu’il la fôôôôôô.

Béni le choix d’avoir diffusé tôt le Lac Des Morts-Vivants (des zombies nazis grimés avec des patates vertes sur la gueule attaquent la France profonde et les camionnettes de basketteuses)! En troisième position, il eût laissé des cadavres de nanardeurs derrière lui. Bon. Malgré son style… contemplatif, cet hommage opportun à Jean Rollin a été une expérience artistique et temporelle… intéressante. Le moustachu à bouffarde, Edmond, Howard Vernon, la gamine catatonique, l’écarquillement oculaire du zombie nazi-Dave, l’infernal piaf récurrent : compositions plus fascinantes les unes que les autres.

Superbe redécouverte des Barbarians (heroic fantasy: deux jumeaux culturistes jouent Conan au carré), film généreux, copieux et roboratif. Champions toutes catégories du prix Manowar aux jeux olympiques du mongolisme, nos deux frangins, incroyablement attachants, écrasent la concurrence avec une aisance démentielle et un charisme huileux dans leurs strings en cuir. Mais ce sont tous les acteurs qui s’en donnent à cœur joie, emportés par un scenario qui prend l’eau par toutes les entournures, dans l'émulation hystéroïde d'un festival de casques de chevaliers du Ni, de théâtreux peinturlurés, de moumoutes affolantes, de trognes de bassistes de Kiss... C’est avec délices que le public de la NE s’est adonné aux joies de la régression anthropologique, à grand renforts de BEUARGHS sincères – magique.

Quant à Clash Of The Ninjas, que dire ? Ce monument a confirmé la vénération dont il fait l’objet. Scénario aux
ramifications labyrinthiques, happening permanent des doublages, dialogues à se tuer sur place (nous sommes plusieurs à avoir frôlé la mort par étouffement dans nos propres rires lors de la joute verbale M.Twan/M.Kong), rythme calvacadant une fois franchi le premier quart d’heure, performance mégalithique et pédagogique (qu’est-ce que la Mââââfia ? comment vaincre les nINjas ?) de Bruce Stallion. L’une des sept merveilles du Nanar.
INDISPENSABLE: extraits cultes
-festival doublages survoltés dans l'Empire Ninja


-l'émotion à l'état brut: BRUCE STALLION, L'HOMME.


-Une séance pédagogique surles ninja par Interpol à la police asiatique
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Dim 20 Mar - 22:41

Oups, désolé, la troisième vidéo fait double emploi avec la seconde.
Pas trouvé d'extrait avec le merveilleux doublage français des Barbarians, mais même en anglais, la version suivante démontre avec brio le coefficient intellectuel des héros:
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Dim 20 Mar - 22:50

Tiens Béro, deux chroniques de merveilles évoquées ci-dessus :
- The Barbarians évoqué chez le Dr FrankNFurter : http://docfranknfurter.blogspot.com/2010/09/les-barbarians-ruggero-deodato-1987.html (et tu peux parcourir le reste de sa section cinéma, y a du matos pour toi dans le lot Smile)
- Le lac des morts-vivants chez sa... compagne (y m'semb') La Dame dans le radiateur : http://ladamedansleradiateur.blogspot.com/2010/12/merci-grand-mere.html
(au passage : son blog est une petite mine d'or en ce qui concerne les perles oubliées du fantastique, et aussi du cinéma d'animation)
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Dim 20 Mar - 22:58

Merci Dahu! j'étais déjà tombé sur ce site, je vais consulter ça de près.
Et comme les HS qui durent me font pas peur, le bouchon sera poussé jusqu'à coller des visuels.








Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Dim 20 Mar - 23:20

Béroalde De Fuzz a écrit:
-festival doublages survoltés dans l'Empire Ninja

cheers Faut que Foxhole voit ça, elle qui voulait des doubleurs qui se lâchent Laughing

Citation :
-l'émotion à l'état brut: BRUCE STALLION, L'HOMME.

Ferait pas un 'tit blocage sur Stallone, le garçon ? Vu que Rocky, c'est "The Italian Stallion", et que sa réplique "Pour tuer un des ninjas, il faut que l'homme soit un ninja" rappelle hachement (aucun rapport avec "I WANT DE AXE !") le fameux "Si tu veux gagner la guerre, il faut devenir la guerre", uh monkey
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Dim 20 Mar - 23:30

-remarque 1: Ouuuuuuuuuiii, je me disais ça en relisant le topic: Fox, TU DOIS regarder le premier extrait

-remarque 2: Bruce Stallion (alias Paulo Torcha) ? Une fixette sur Stallone? Nooooooooooooooooooooooonnnnn, tu dois rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Dim 20 Mar - 23:33

Béroalde De Fuzz a écrit:
Bruce Stallion (alias Paulo Torcha)

Et tu voudrais me faire croire qu'un des 2 blases n'est pas un pseudo ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9805
Age : 42
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Lun 21 Mar - 15:04

Oh putain c'est vrai qu'il y a du lourd ! Par contre je cherche deux purs nanars :

- Starcrash : un space opera over cheap
- Le Clandestin : l'histoire d'un chat tueur avec des effets spéciaux bien pourris...

les deux sont biens "notés" par nanarland et ont fait partie de leurs rétros sur allo-ciné !

Et je dois être un des rares à l'avoir vu mais je recommande chaudement "L'attaque de La Moussaka Géante" un sommet du nanar, film grec bien sûr, où comment une moussaka attaque Athènes façon The Blob...
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4114
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Lun 21 Mar - 15:21

Starcrash et Le Clandestin je les ai tout les deux en DVD. Par contre l'attaque de la moussaka géante je l'ai seulement vu sur un ordi.

Par contre c'est du gros second degré bien débile la moussaka, une sorte d'hommage au film de monstres dans l'esprit de "prehistoric terror from outer space", zéderie hilarante française des nineties par inénarrable Richard J. Thompson récemment retitré "Jurrassic Trash" pour les besoins (?) d'une ressortie vidéo.

Les deux autres, c'est bel et bien du nanard involontaire pur jus, complètement ahurissant de connerie (le final de Starcrash, Bis italien avec en guest cette vieille endive de David Hasselhoff en prince du cosmos ringard, est un monument de métaphore débile) avec quand même ma préférence pour le "Clandestin" dont on a souvent parlé ici.

La Moussaka je l'ai jamais vu sur un support physique, même pas sur que ça existe, les deux autres par contre se trouvent facilement dans tout bon bac a soldes d'hypermarché siglé GMS ou autres distributeurs patentés de flying jacket diverses.
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4114
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Lun 21 Mar - 15:24

Dahu Clipperton a écrit:


Ferait pas un 'tit blocage sur Stallone, le garçon ? Vu que Rocky, c'est "The Italian Stallion", et que sa réplique "Pour tuer un des ninjas, il faut que l'homme soit un ninja" rappelle hachement (aucun rapport avec "I WANT DE AXE !") le fameux "Si tu veux gagner la guerre, il faut devenir la guerre", uh monkey

Sans parler de l'affiche de Clash of The Ninjas, hein, qui rappelle à peine :

Revenir en haut Aller en bas
Foxhole
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 23
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Lun 21 Mar - 18:11

Dahu Clipperton a écrit:
Faut que Foxhole voit ça, elle qui voulait des doubleurs qui se lâchent Laughing
Béroalde De Fuzz a écrit:
-remarque 1: Ouuuuuuuuuiii, je me disais ça en relisant le topic: Fox, TU DOIS regarder le premier extrait
Ahah c'est toujours un plaisir, et d'ailleurs, ya toujours personne qui a élucidé le mystère du Promizoulin ?
Frankystooge a écrit:
Oh putain c'est vrai qu'il y a du lourd ! Par contre je cherche deux purs nanars :
- Le Clandestin : l'histoire d'un chat tueur avec des effets spéciaux bien pourris...
les deux sont biens "notés" par nanarland et ont fait partie de leurs rétros sur allo-ciné !
Et je dois être un des rares à l'avoir vu mais je recommande chaudement "L'attaque de La Moussaka Géante" un sommet du nanar, film grec bien sûr, où comment une moussaka attaque Athènes façon The Blob...
Mon prof d'histoire nous a parlé de ce film, et il parsème son cours de noms tels que ceux de Dylan ou W.A.S.P. ( clown ).
Je me suis toujours pas remise du Clandestin. Rhâ. cat
Premiers pas dans l'univers du nanar, celui qui m'a poussée à regarder NT1 pendant mes longues soirées d'hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Lun 21 Mar - 19:25

Tentage d'explosion du record de citations multiples.

Dahu Clipperton a écrit:
sa réplique "Pour tuer un des ninjas, il faut que l'homme soit un ninja" rappelle hachement (aucun rapport avec "I WANT DE AXE !") le fameux "Si tu veux gagner la guerre, il faut devenir la guerre", uh monkey
Règle fondatrice de la ninjaxploitation: ONLY A NINJA CAN DEFEAT A NINJA.
Dahu Clipperton a écrit:
Béroalde De Fuzz a écrit:
Bruce Stallion (alias Paulo Torcha)
Et tu voudrais me faire croire qu'un des 2 blases n'est pas un pseudo ? Laughing
Et je te laisse deviner lequel.
Frankystooge a écrit:
Starcrash ... Le Clandestin
TU LES AURAS! (samedi prochain, même)
Urizen a écrit:
avec quand même ma préférence pour le "Clandestin" dont on a souvent parlé ici.
Rhâ, moi c'est Starcrash, et de loin. Les pirates de l'espace les plus cool et les plus camés de la galaxie. Un déchaînement de couleurs flashy, d'extraterrestres périmés, de trahisons en carton et de rires démoniaques shakespeariens en mousse. D'ailleurs c'est même un de mes films préférés tout court.

Sinon, en effet, la moussaka géante, que je n'ai pas vue, n'est pas considérée comme nanar par les connaisseurs.
Urizen a écrit:
Sans parler de l'affiche de Clash of The Ninjas, hein, qui rappelle à peine
Pratique courante, dite de la flying jaquette. Une des Escales à Nanarland est consacrée à ce singulier phénomène de mimétisme à visées commerciales et à moralité douteuse.
Foxhole a écrit:
Ahah c'est toujours un plaisir, et d'ailleurs, ya toujours personne qui a élucidé le mystère du Promizoulin ?
Le mystère de Promizoulin?
Si, si. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4114
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Lun 21 Mar - 20:39

La flying jaquette (et non pas jacket comme je l'ai dit plus haut Embarassed ) va même, dans certains cas, va jusqu'à proposer des jaquettes qui ne correspondent pas au film qui est à l'intérieur, mais purement et simplement, a un autre film.

Cette pratique, surtout répandues à la grande époque de la VHS, est même brièvement réapparu chez quelques distributeurs de DVD peu scrupuleux. A vrai dire, j'en ai quelques spécimen moi-même, dont la plupart issus d'un même lot acheté dans magasin Champion normand pour une poignée d'euros

Imaginez un peu votre surprise lorsqu'en tentant d'enfourner un quelconque Eliminators dans votre pléstéchionne, vous vous retrouvez a mater le tout aussi obscur Hardware, qui plus est dans une version hallucinante puisque pourvu - sur le DVD - de bandes blanches horizontales chroniques directement issues de la cassette VHS depuis lequel le trucs semble avoir été repiqué.

Dingue.

Un peu comme si en lisant votre vinyle tout neuf de Cut In The Hill Gang, vous vous retrouviez avec le le contenu d'un bootleg de cassette audio d'un groupe de post-punk sovietique.

Même que dans l'exemple présent, quelle chance, la rigolote série B qu'est Hardware vaut plus son pesant de cacahouètes que le truc d'origine, ne serait-ce parce qu'on y trouve ni plus ni moins que Iggy Pop en animateur radio (on est seulement censé entendre sa voix, mais comme y'avait que la V.F. -qualité VHS oblige- j'ai même pas profité de ça) qui programme les Stooges, sous le regards bienveillant de Lemmy Kilmister (!!!) en chauffeur de taxi aéroglisseur (re-!!!). Bref, le tout dans un espèce de sous-terminator influencé à la fois par Mad Max, Blade Runner et les premiers mangas de Yukito Kishiro. Un pur produit bis de la fin des 80's quoi.

Bon, pour la peine, un petit trailer, même si on est vraiment pas dans le nanar pur jus, et qu'ici on est assez a cheval sur la définition :

Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Escale Nanarland sur allociné   Lun 21 Mar - 20:57

Urizen a écrit:
La flying jaquette (et non pas jacket comme je l'ai dit plus haut Embarassed ) va même, dans certains cas, va jusqu'à proposer des jaquettes qui ne correspondent pas au film qui est à l'intérieur, mais purement et simplement, a un autre film.
C'est ainsi que je suis l'heureux possesseur d'un certain nombre de films de kung-fu 70's-80's dont je n'ai pas la première idée de ce qu'ils peuvent être (vu que toute forme de générique initial ou final a été en outre coupée).

Eliminators, tu disais? Oh oh, un truc de tatoué, ça. J'ai une grosse tendresse pour cette espèce de totalisation cheapos des blockbusters 80's (Robocop + Indiana Jones + Retour vers le futur + Ninja =...) à courbe de nanardise exponentielle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Escale Nanarland sur allociné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Escale Nanarland sur allociné
» PAISIBLE ESCALE
» Johnny Premier Contrat - La légende de l'Escale
» ESCALE AU VIEUX COLOMBIER
» Fantomes (Bhoot)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons d'autre chose-
Répondre au sujetSauter vers: