Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Le tour du monde des lieux rock'n'roll

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Infrason
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1681
Age : 97
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Le tour du monde des lieux rock'n'roll   Jeu 14 Oct - 9:37

Quand on est amené à voyager à travers le vaste monde, c'est toujours chouette d'avoir 2-3 adresses funks pour découvrir une ville de façon un peu plus alternative. C'est pourquoi je vous propose ici de partager les bons plans, ville par ville.

Une rubrique existant déjà pour les disquaires, on se concentre ici sur les salles de concerts, les clubs, les boutiques de fringues, les cinémas, les zoos ou que sais-je encore qui peut ravir l'amateur de rock'n'roll.
Revenir en haut Aller en bas
http://infrasons.blogspot.com/
Infrason
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1681
Age : 97
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Le tour du monde des lieux rock'n'roll   Jeu 14 Oct - 9:37

Je commence avec le Covo, à Bologne.
L'Italie est, vous le savez aussi bien que moi, le pays anti-rock'n'roll par excellence, pire que la France.
Pourtant, Bologne se démarque un peu grâce à sa tradition étudiante. C'est la seule ville où j'ai pu voir un disquaire qui ressemblait à un disquaire et c'est là où se trouve le Covo.

Le Covo, parlons-en, c'est une grande villa rouge un peu excentrée dans les quartiers résidentiels. Gérée par une association (à laquelle il faut adhérer moyennant une modique somme pour entrer), ce club est un véritable paradis terrestre.

Les soirées commencent par des concerts (on a ainsi pu y voir Jay Reatard ou les Mojomatics) et enchaînent sur du clubbing. Mais quand je dis clubbing, attention,il y a 2 salles :
-une pour le rocksteady, la soul 60s, la northern soul (en gros, la salle pour les mods)
-l'autre où s'enchaînent Undertones, Buzzcocks, Libertines et Who à un rythme frénétique.

On a carrément l'embarras du choix : c'est un dilemme permanent : dois-je rester sur le dance-floor où passe "All days and all of the night" ou dois-je me précipiter dans l'autre salle où résonnent les premières notes de"Tainted love" (version Gloria Jones) ?

L'esprit est bon enfant, l'alcool n'est pas trop cher, il y a du monde mais sans qu'on ait l'impression d'étouffer.

Quant au public, c'est rempli de minijupes et d'Italiennes plus belles les unes que les autres. Qui dit public italien dit également une certaine retenue (les gens font plutôt gaffe à leurs fringues, cherchent à être élégants, on ne voit pas de mecs ou de filles complètement torchés). Pour résumer, l'esprit est avant tout "smart" comme peut l'être une vaste fête mod-60s.

Covo Club
http://www.covoclub.it/
Revenir en haut Aller en bas
http://infrasons.blogspot.com/
Lord Von Glawden
Wonderboy
Wonderboy
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 35
Localisation : Nairobi
Humeur : Martiale
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Le tour du monde des lieux rock'n'roll   Mer 27 Oct - 2:11

C'est bien, le Covo Club, à Bologne. C'est même très très bien. Voire extraordinaire lorsqu'on essaie de recenser les lieux "Garage-Rock-Punk" d'Italie. Au Covo, il y a plein de petites italiennes en minijupes qui piaillent comme des oiseaux, et des DJ fantastiques. Une programmation scénique en général excellente.

J'y ai vu Jay Reatard jouer, il y a près d'un an.

Après, il est mort.
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5331
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Le tour du monde des lieux rock'n'roll   Mer 27 Oct - 10:18

@Infrason a écrit:
JL'Italie est, vous le savez aussi bien que moi, le pays anti-rock'n'roll par excellence, pire que la France.
A ce propos, une vieille énigme me taraude: à Rome, les disquaires se cachent-ils dans les catacombes, ou bien ont-ils tous été exterminés (les disquaires, j'entends, pas les grandes surfaces)?
Revenir en haut Aller en bas
klingklang
Well Respected Man
Well Respected Man


Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Re: Le tour du monde des lieux rock'n'roll   Mer 27 Oct - 10:36

Une adresse cool à Rome (équivalent de notre Born Bad) :

"Soul Food" , vitrine du tres bon label "Hate Records.

adresse et plan pour y aller ci-dessous:

http://www.haterecords.com/html/hateRecords.html
Revenir en haut Aller en bas
Lord Von Glawden
Wonderboy
Wonderboy
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 35
Localisation : Nairobi
Humeur : Martiale
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Le tour du monde des lieux rock'n'roll   Mer 27 Oct - 11:00

Les disquaires sont rares en Italie, il semble. A Florence, ville où il ne s'est culturellement rien passé d'intéressant depuis 400 Ans au moins, c'est le désert. Sauf un jour, dans la rue, une petite boutique de disques d'occasion, derrière les Offices, qui passait à fond le premier album des Brimstone Howl.

J'ai acheté le disque. Mais je n'ai jamais retrouvé la boutique, un peu comme dans ces vieilles légendes celtes de Farfadets, ou le trésor découvert sous l'arbre disparait le jour venu.
Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4333
Age : 62
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Le tour du monde des lieux rock'n'roll   Sam 30 Oct - 2:32

@Infrason a écrit:

L'Italie est, vous le savez aussi bien que moi, le pays anti-rock'n'roll par excellence, pire que la France.
Il y a des rockers avant gardistes surréalistes aventureux qui sont très populaires au pays des Gracchus brothers au point qu'ils causent italien à peine plus mal que moi. Une preuve ? Une preuve :