Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Qu'on était bien en 2002

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Foxhole
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 24
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 21:04

@Béroalde De Fuzz a écrit:
@Foxhole a écrit:
N'empêche. C'est juste barbant quand on parle de rock d'entendre "ah ouaais genre les arctic tout ça ?".
Tu ne dois pas bien mesurer le danger de tes paroles.
Imagine un instant qu'il se passe l'inverse:

La France entière se met à écouter les Staggers, Human Eye au sommet des charts et des posters de Timmy Vulgar dans toutes les chambres d'ado prépubères, on chante "Yer Stoned Italian Cowboy" de The Go dans les stades de foot.
Le cauchemar.

Nous perdons illico toute raison de vivre, ici, à Planetgong: nous nous voyons ravalés au niveau du vulgum homo plebeianus, et des lecteurs de Télérama postent sur le forum par bataillons entiers.

Brrrrrrr, je préfère encore écouter Godspeedyou Black Emperor plutôt que d'imaginer ça.

What a Face What a Face What a Face
Je sais c'est ma hantise.
Sinon deuxième fois que tu cites Godspeed you en trois posts ça tourne en boucle ?? Smile
Revenir en haut Aller en bas
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11836
Age : 37
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 21:07

Puisque Bero en parle, Godspeed You Black Emperor la première fois que j'ai entendu ça... j'ai écouté. Je ne sais plus quel album, un des premiers. Bon souvenir, l'approche était intéressante.
Après je conchie Mogwai et 99% de ce type de post-rock, mais là encore il faut raison garder, ya de bons trucs.
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6817
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 21:16

@Béroalde De Fuzz a écrit:
Un oubli impardonnable:

Le coup de tonnerre par quoi tout a (re)commencé.

La pierre angulaire.
L'Oeuvre.
Le Trip.

Et même la raison de ma découverte de Planet Gong, c'est pas peu dire.
Qu'il est bon ce disque.
Allez hop, je me le lance.
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 21:21

Disons que Godspeedyou est un genre de symbole à mes yeux: un son (bouillasse), un concept (conceptuel), une attitude (la pose), des chansons (noooooon déconne), un auditoire (branchouilles qui prennent pas la musique à la rigolade).
Après, c'est un peu comme Desproges au sujet de Julio Iglesias: qu'ils soient plein de talent, je n'en doute pas une seconde, et nul doute que l'écoute d'un de leurs disques un jour ne m'en m'en convainque pleinement.








Bon j'avoue, c'est de la frime: je les ai écouté en 2003 parce que des mecs qui tiraient sur la corde 20 minutes avec une seule note et des photos de bombes sur la pochette, c'était l'hyperprovoque déconstructionnante du moment. C'est dire si je sais de quoi je parle quand j'évoque leur public. Il serait appréciable que cet aveu douloureux reste entre nous, hein.


Mais si on revenait aux vraies bonnes choses des 00's, pas vrai?
"La plupart des bons albums auraient été cités"???

Eh eh eh.


Rugueux. Intransigeant. Âpre et beau.



Folie. Joie. Démence. Envie de boire du sang de sapajou dans des crânes de brontosaure au rythme des tams-tams.

Et mon n°1 toutes catégories:
Revenir en haut Aller en bas
Foxhole
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 24
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 21:32

Beurk j'ai regardé le top 10 international (Neutral) et français (là c'est carrément silent) pour 2002 pour disons, comparer la qualité. Ben c'est moche, moche, moche.
Note à moi-même: plus JAMAIS.



Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11836
Age : 37
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 21:38

@Béroalde De Fuzz a écrit:


Rugueux. Intransigeant. Âpre et beau.
Super disque, merci de le rappeler.
Et leur précédent (et premier), dans une veine plus garage bas du front mais toujours classe, et tout aussi recommandable :


j'ai vu ce qui doit être leur troisième Lp chez Born Bad (2007 ou 2008 de mémoire), quelqu'un l'a écouté ?
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 22:02

En s'écartant un brin des limites temporelles, mais ce sujet inspire des réécoutades:



On va éviter un aphorisme cinglant du genre : "Et si c'était là le vrai meilleur Whites Stripes?" parce qu'on serait accusé de faire des phrases et ce serait vrai (surtout quand on connaît toujours pas leurs deux premiers disques), mais une tendresse particulière fait de cet opus, tellement décrié, celui qu'on se repasse le plus souvent.
Déjà, mettre la guitare en douce après le succès d'Elephant, ça peut passer pour péteux, mais mince, quand même.

Ce qui porte ombrage à ce disque, c'est l'ordre des morceaux, je crois. Les ballades lentes réparties trop souvent à intervalles réguliers cassent le dynamisme, en particulier "The Nurse" en deuxième position.
Mais les morceaux à piano percussif ("My Doorbell", "The Denial Twist") font mouche. La frappe lourde et gauche de Machine fonctionne ici à merveille et devient quasi émouvante. Et on trouve plein de mélodies adorables, "Little Ghost", "As ugly as I seem".

Ah... et si on considère "Instinct Blues" comme le morceau zeppelinien un peu gonflant du disque... est-ce que ça fait pas un peu glamouze visqueuse de dire que le vrai tube gigantesque c'est "Blue Orchid", avec sa percussion sexy, ses voix de fausset, et son riff purpurin/bleu élecrique qui colle aux oreilles comme un bubblegum aux doigts?
Revenir en haut Aller en bas
John the revelator
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 7312
Age : 32
Localisation : Dépôts würmiens fluvio-glaciaires
Humeur : Changement climatique
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 22:24

@beat4less a écrit:
@Béroalde De Fuzz a écrit:


Rugueux. Intransigeant. Âpre et beau.
Super disque, merci de le rappeler.
Et leur précédent (et premier), dans une veine plus garage bas du front mais toujours classe, et tout aussi recommandable :


j'ai vu ce qui doit être leur troisième Lp chez Born Bad (2007 ou 2008 de mémoire), quelqu'un l'a écouté ?

Certains titres étaient en téléchargement gratuit sur leur site ( dont je ne retrouve pas l'adresse).
Revenir en haut Aller en bas
John the revelator
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 7312
Age : 32
Localisation : Dépôts würmiens fluvio-glaciaires
Humeur : Changement climatique
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 22:28

@Béroalde De Fuzz a écrit:
En s'écartant un brin des limites temporelles, mais ce sujet inspire des réécoutades:

On va éviter un aphorisme cinglant du genre : "Et si c'était là le vrai meilleur Whites Stripes?" parce qu'on serait accusé de faire des phrases et ce serait vrai (surtout quand on connaît toujours pas leurs deux premiers disques), mais une tendresse particulière fait de cet opus, tellement décrié, celui qu'on se repasse le plus souvent.
Déjà, mettre la guitare en douce après le succès d'Elephant, ça peut passer pour péteux, mais mince, quand même.

T'as pris tellement de pincettes que je peux même plus dire un mot sans paraître hors-sujet... Mais diantre, les premiers albums semblent pourtant meilleurs, malgré le bondissant "Little Ghost".
Revenir en haut Aller en bas
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9712
Age : 34
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 22:39

@beat4less a écrit:
@Béroalde De Fuzz a écrit:
@MC5 m'a tuer a écrit:
Ryan Adams, c'est "all right mama" ou pas?
Non mais ça va pas dans la caboche?
D'abord c'était début 90's et puis les slows pour la BO de Robin des Bois, merci.
Laughing
Ouais bon, dans un sens ya méprise de Mr de Fuzz, et dans l'autre ça reste pertinent - si Ryan n'a pas fait un slow pour robin des bois, il aurait très bien pu le faire.

Ceci étant dit je ne me souviens pas d'une seule de ses chansons. Au Ryan j'entends.
Est-ce que je fais un délit de sale/belle gueule ? Possible.
Mais un mec capable de sortir un album intitulé "rock'n'roll", ça me fout les jetons.

arf, j'ai pas mal écouté ce disque à l'époque, j'aimais beaucoup, mais dans mes souvenirs ça geint pas mal,
mais ça fait partie de mes madeleine de proust donc je valide amplement !

Quand aux pleurnicheries du pauvre petit porteur de baggy qui ne peut s'acheter des slims, mouarf, je dirais,
c'est pas parce qu'on a pas un sou en poche qu'on est obligé de s'habiller comme un sac,
n'ont aucuns goûts ces pauvres Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Infrason
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1679
Age : 96
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 23:32

> Ryan Adams c'est pas lui qu'avait fait une chanson sur New-York juste après le 11 septembre ? Je crois que c'était un peu mou de genou.

> Mojomatics : j'ai un grand grand souvenir concert avec eux. Il faudra que je vous parle un jour d'une salle à Bologne appelée le Cuovo. C'est l'un des 7 endroits les plus rock'n'roll du monde.

> Quelqu'un connaît-il un groupe basque appelé Atom Rhumba ? C'est ce que j'écoutais en 2001 en même temps que les White Stripes. C'était assez étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
http://infrasons.blogspot.com/
Eric
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 11963
Age : 37
Localisation : Pêêêêêêris
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mar 28 Sep - 23:39

@Béroalde De Fuzz a écrit:
En s'écartant un brin des limites temporelles, mais ce sujet inspire des réécoutades:



On va éviter un aphorisme cinglant du genre : "Et si c'était là le vrai meilleur Whites Stripes?" parce qu'on serait accusé de faire des phrases et ce serait vrai (surtout quand on connaît toujours pas leurs deux premiers disques)?

Tu ne connais pas les deux premiers WS ??? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planetgong.fr
chickendiamond
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 9:25

Au fait, j'ai pas vu Speedball Baby (groupe de Matt Verta Ray, avant Heavy Trash) dans les listings des groupes cools (et bien sappés). Les albums Uptight et The Black Out sont pourtant excellents...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chickendiamond.com
Urizen
Powerman
Powerman
avatar

Nombre de messages : 4116
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 9:29

@Béroalde De Fuzz a écrit:
@Foxhole a écrit:
N'empêche. C'est juste barbant quand on parle de rock d'entendre "ah ouaais genre les arctic tout ça ?".
Tu ne dois pas bien mesurer le danger de tes paroles.
Imagine un instant qu'il se passe l'inverse:

La France entière se met à écouter les Staggers, Human Eye au sommet des charts et des posters de Timmy Vulgar dans toutes les chambres d'ado prépubères, on chante "Yer Stoned Italian Cowboy" de The Go dans les stades de foot.
Le cauchemar.

Nous perdons illico toute raison de vivre, ici, à Planetgong: nous nous voyons ravalés au niveau du vulgum homo plebeianus, et des lecteurs de Télérama postent sur le forum par bataillons entiers.

Brrrrrrr, je préfère encore écouter Godspeedyou Black Emperor plutôt que d'imaginer ça.

Bravo! Cool

Ce sujet est tellement ponctué de paragraphes magnifiques que je n'ai pas le courage de tous vous citer, mais vous illuminez ma dure journée de travail à reclasser le nouvel album de Patrick Fiori a côté de celui de Raphaël, et de sa version collector. bounce
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11075
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 9:43

@Foxhole a écrit:

Moi ça me gonfle le détournement de l'étiquette rock par les médias et le vilain capitalisme, certes ça permet un juste retour du genre sur le devant de la scène (c'est le cas de le dire), mais ça a aussi ses inconvénients. Les productions lisses et édulcorées qui se réclament du rock et trompent des milliers de gens à grands coups de pose, d'attitudes calculées, de pose, de références obscures-mais-pas-trop, de pose; la vulgarisation de certains codes (musicaux, vestimentaires); la hausse des prix des vinyles après un regain de popularité (bon ça encore si ça peut faire vivre les disquaires...); les petits bobos archi-fringués avec leurs airs désabusés qui emplissent les salles du moindre concert; l'utilisation abusive du mot "rock" (qui devrait être soumise à une réglementation, non mais); etc. Bon ça c'était la minute je-suis-une-ado-j'en-veux-au-monde-entier. Je suis en retard d'au moins cinq ou six posts. N'empêche. C'est juste barbant quand on parle de rock d'entendre "ah ouaais genre les arctic tout ça ?"

le rock et le capitalisme c'est la base, la pop music a pu grandir parce que c'était une industrie qui rapportait de l'argent
franchement j'en veux pas aux types qui ont fait à l'époque du fric avec Elvis: tout le monde y a trouvé son compte, Elvis, le public et donc ces types...

la récupération du rock n roll méchant par les éditeurs soucieux d'avoir le plus de contrôle possible sur la marchandise, s'est opéré dès les 50s avec le style High School

concernant les codes, si ils sont populaires c'est qd même pas mauvais signe, ça veut dire que le rock a toujours une existence populaire, et c'est une bonne chose somme toute

concernant l'augmentation du prix des vinyles je l'ai clairement ressenti ces derniers temps sur les rééditions qui sont souvent passer de 12 à 17€, pour les nouveautés dans mon "rayon" RAS et concernant l'occasion ça m'a pas semblé avoir vraiment augmenté, mais je cherche pas nécessairement les mêmes choses qu'il y a deux ans

et personnellement je préfère voir les gens kifer sur arctic monkeys que sur lady caca, justin bieber ou diam's
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9712
Age : 34
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 9:46

@Infrason a écrit:
> Ryan Adams c'est pas lui qu'avait fait une chanson sur New-York juste après le 11 septembre ? Je crois que c'était un peu mou de genou.

Je confirme mon général !
Je crois que le gus a commencé à brailler dans un quelconque groupe de punk,
pour ensuite mettre au service d'un folk non dénué de classe, sa belle petite voix rauque, sortie de sa belle petite tête d'ange d'arty new yorkais,
mais l'album dont il est question était une sorte de parenthèse "rock" dans sa période folk, un vrai cure de jouvance,
tu sens que le mec se fait plaisir et c'est communicatif à défait d'être inspiré !

Lyrisme débridé, d'aucuns qualifieront de "too much" :




Dernière édition par teenagegraveman le Mer 29 Sep - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9712
Age : 34
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 9:48

@blau_up a écrit:
@Foxhole a écrit:

Moi ça me gonfle le détournement de l'étiquette rock par les médias et le vilain capitalisme, certes ça permet un juste retour du genre sur le devant de la scène (c'est le cas de le dire), mais ça a aussi ses inconvénients. Les productions lisses et édulcorées qui se réclament du rock et trompent des milliers de gens à grands coups de pose, d'attitudes calculées, de pose, de références obscures-mais-pas-trop, de pose; la vulgarisation de certains codes (musicaux, vestimentaires); la hausse des prix des vinyles après un regain de popularité (bon ça encore si ça peut faire vivre les disquaires...); les petits bobos archi-fringués avec leurs airs désabusés qui emplissent les salles du moindre concert; l'utilisation abusive du mot "rock" (qui devrait être soumise à une réglementation, non mais); etc. Bon ça c'était la minute je-suis-une-ado-j'en-veux-au-monde-entier. Je suis en retard d'au moins cinq ou six posts. N'empêche. C'est juste barbant quand on parle de rock d'entendre "ah ouaais genre les arctic tout ça ?"

le rock et le capitalisme c'est la base, la pop music a pu grandir parce que c'était une industrie qui rapportait de l'argent
franchement j'en veux pas aux types qui ont fait à l'époque du fric avec Elvis: tout le monde y a trouvé son compte, Elvis, le public et donc ces types...

la récupération du rock n roll méchant par les éditeurs soucieux d'avoir le plus de contrôle possible sur la marchandise, s'est opéré dès les 50s avec le style High School

concernant les codes, si ils sont populaires c'est qd même pas mauvais signe, ça veut dire que le rock a toujours une existence populaire, et c'est une bonne chose somme toute

concernant l'augmentation du prix des vinyles je l'ai clairement ressenti ces derniers temps sur les rééditions qui sont souvent passer de 12 à 17€, pour les nouveautés dans mon "rayon" RAS et concernant l'occasion ça m'a pas semblé avoir vraiment augmenté, mais je cherche pas nécessairement les mêmes choses qu'il y a deux ans

et personnellement je préfère voir les gens kifer sur arctic monkeys que sur lady caca, justin bieber ou diam's

bah c'est vrai que le rock'n'roll est la musique qui s'est développé à cheval sur la société de consommation moderne,
le lien est assez évident, et moi le mercantilisme dans le rock ne me gène pas (trop),
après le rock a du parellèlement développer et cultiver son image de contre-culture et de rebellitude,
bref les relations qu'entretiennent le rock, la pop, avec la société capitaliste sont complexes et multiples mais l'un ne va pas s'en l'autre, ça c'est sur!
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11075
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 9:50

@Béroalde De Fuzz a écrit:


La France entière se met à écouter les Staggers, Human Eye au sommet des charts et des posters de Timmy Vulgar dans toutes les chambres d'ado prépubères, on chante "Yer Stoned Italian Cowboy" de The Go dans les stades de foot.
Le cauchemar.

Nous perdons illico toute raison de vivre, ici, à Planetgong: nous nous voyons ravalés au niveau du vulgum homo plebeianus, et des lecteurs de Télérama postent sur le forum par bataillons entiers.

Brrrrrrr, je préfère encore écouter Godspeedyou Black Emperor plutôt que d'imaginer ça.

moi je pense quand même que le rock a vocation à être populaire, c'est qd même une musique fédératrice et que l'on a envi de partager avec plein de monde

mais ouai je comprends ce que tu veux dire et je suis quand même en partie d'accord, on a eu le cas avec 7 nation army, le grand public a détruit cette chanson
maintenant tu vois des gros bofs dans le métro qui la chante à 1h30 du matin, OUA, et le pire c'est que si tu leur montrais le groupe qui a fait le morceaux ces mêmes types seraient capables de dire des conneries du genre "c'est quoi ces tocards?"

à part ça je considère pas télérama ou les inrocks comme étant grand public, se sont plutôt les télé 7 jours de la gauche caviar c'est à dire une fraction non négligeable mais pas décisive de la population (dont il faut se méfier comme la peste)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11075
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 9:54

teenagegraveman a écrit:

bah c'est vrai que le rock'n'roll est la musique qui s'est développé à cheval sur la société de consommation moderne,
le lien est assez évident, et moi le mercantilisme dans le rock ne me gène pas (trop),
après le rock a du parellèlement développer et cultiver son image de contre-culture et de rebellitude,
bref les relations qu'entretiennent le rock, la pop, avec la société capitaliste sont complexes et multiples mais l'un ne va pas s'en l'autre, ça c'est sur!

on peut être rebelle sans avoir quelque chose à défendre de précis (rebel without a cause) ce qui est typiquement le cas du rock n roll 50s

l'idée de contre-culture et de musique underground est selon moi une idée issu du folk protestataire et est apparue avec la vague psychédélisme

en tout cas je suis assez d'accord avec ton commentaire, les relations entre le rock , la pop et le capitalisme sont complexes
mais pour moi le rock et la pop n'existerait pas sans, même si le capitalisme ne leur fait pas tjs du bien et ceux presque depuis l'origine
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Eric
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 11963
Age : 37
Localisation : Pêêêêêêris
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 11:43

Beat4less, j'ai l'argument ultime pour te dégouter de Ryan Adams (pas sûr que ça touche grand monde ici à part toi et moi). Il a repris "Wonderwall" dans une version "ouais tu vois chuis un aritste tu vois, je chante les yeux fermé en dodelinant de la tête d'un air super concerné"



Chant affecté, ambiance new age en arrière-plan, guitare acoustique malodorante : Bono n'aurait pas fait pire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planetgong.fr
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9712
Age : 34
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 11:53

@Eric a écrit:
Beat4less, j'ai l'argument ultime pour te dégouter de Ryan Adams (pas sûr que ça touche grand monde ici à part toi et moi). Il a repris "Wonderwall" dans une version "ouais tu vois chuis un aritste tu vois, je chante les yeux fermé en dodelinant de la tête d'un air super concerné"




Chant affecté, ambiance new age en arrière-plan, guitare acoustique malodorante : Bono n'aurait pas fait pire.

T'es injuste sur ce coup là quand même, Eric,
tu connaitrais pas Dylan que je te sortirais des choses qui te dégouteraient à vie, et ce serait un procédé fort malhonnête,
le mec a fait des trucs plutôt valable en folk-rock, même si ça crie pas au génie :


Revenir en haut Aller en bas
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11836
Age : 37
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 12:21

Je ne sais pas si la comparaison est opportune, mais disons que je ne vois pas Dylan reprendre "Angie" des Stones par exemple Smile

Edit : s'il faut continuer ce débat Ryan Adams (??), il faudra que j''écoute, ce que je ne peux pas faire présentemment
Revenir en haut Aller en bas
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9712
Age : 34
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 13:30

@beat4less a écrit:

Edit : s'il faut continuer ce débat Ryan Adams (??), il faudra que j''écoute, ce que je ne peux pas faire présentemment

attention,
je ne sais pas non plus si ça en vaut réellement la chandelle, hein! bom
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 13:32

teenagegraveman a écrit:

bah c'est vrai que le rock'n'roll est la musique qui s'est développé à cheval sur la société de consommation moderne,
le lien est assez évident, et moi le mercantilisme dans le rock ne me gène pas (trop),
après le rock a du parellèlement développer et cultiver son image de contre-culture et de rebellitude,
bref les relations qu'entretiennent le rock, la pop, avec la société capitaliste sont complexes et multiples mais l'un ne va pas s'en l'autre, ça c'est sur!

Rien à ajouter les aminches Blau et Teenage, ça fait plaisir de lire des réflexions aussi lucides et sereines. Sans être (du tout) un adorateur du Grand Capital, faut arrêter avec les mythologies pathétiques, vaniteuses et aliénantes de la rébellion.
Le rock est l'expression suprême du consumérisme libéral-libertaire, c'est l'évidence même (liquidation des codes et règles du vieux monde patriarcal > libération culturelle-libidinale des entraves à la consommation capitaliste, cf.les travaux de J.-C. Michéa). On peut s'en plaindre ou s'en accommoder, l'essentiel reste de ne pas être dupe de la pose gonflante du rebelle-contestataire-subversif-überconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Qu'on était bien en 2002   Mer 29 Sep - 13:39

@Eric a écrit:
Tu ne connais pas les deux premiers WS ??? Suspect

J'attends de les trouver à 2 ou 3 euros.



C'est le genre de truc que je voudrais écouter sous forme de disque concret, pas en petites crottes mp3.
Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'on était bien en 2002
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu'on était bien en 2002
» Article emphatique sur Mozart
» Les becs bien zen
» S'enregistrer bien pour pas (trop) cher.
» Quand on était jeunes et beaux!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons musique...-
Répondre au sujetSauter vers: