Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Parlons folk, nom d'une pipe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Eric
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 11943
Age : 37
Localisation : Pêêêêêêris
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Lun 8 Nov - 20:53

@blau_up a écrit:
@Eric a écrit:

Ma période préférée du groupe

amusant, la chanson citée est une cover des Merry-Go-Round
le dernier groupe d'Emitt Rhodes avant sa carrière solo

d'ailleurs c'est une des meilleures chansons de leur unique album (réédité cette année par Sundazed) avec...live qui a fait l'objet d'une reprise par les Bangles (hop je cite les Bangles discrètement)

oui le premier album de Fairport Convention est constitué à 50% de reprises :

Joni Mitchell (quelle chanson !)


Bob Dylan (la 2e des trois morceaux de cette superbe trilogie "Decameron" /"Jack O Diamonds" / "Portfolio")



Je crois que je vais finir par écrire sur Fairport Convention, trop peu de monde connaît cet album
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planetgong.fr
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8034
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Mar 9 Nov - 17:59

@blau_up a écrit:
@MC5 m'a tuer a écrit:
Ils n'ont sorti qu'un seul album? Shocked

les Merry-Go-Round oui, si on parle de Fairport Convention non

Oui, j'ai été surpris : dans mon esprit, Fairport Convention était plutôt du genre à avoir sorti un lot d'albums extrêmement conséquent...
Revenir en haut Aller en bas
Rémi
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 889
Age : 35
Localisation : Varsovie
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Ven 19 Nov - 19:14

Une vidéo que je viens de découvrir (et qui ne devrait pas trop déranger celles et ceux qui la connaissent déjà) :

Revenir en haut Aller en bas
Peter Mermoz Steinhauser
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4304
Age : 61
Localisation : Loin de Paris
Humeur : joviale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Mar 23 Nov - 10:41

Embarrassant ... le morceau ci-dessous est un blues, mais l'artiste qui l'a commis est habituellement catalogué folk, me semble-t-il. C'est une de mes marottes : Country Joe McDonald (qui n' a pas fait QUE I feel like I'm fixin' to die rag) dans l'album Hold on it's coming
http://www.deezer.com/listen-3425031
Revenir en haut Aller en bas
el hidalgo del quinto
Dandy
Dandy
avatar

Nombre de messages : 729
Age : 39
Localisation : paname city
Humeur : Suze is my middle name
Date d'inscription : 07/03/2010

MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Mar 23 Nov - 19:45

J'écoutais l'album de Timber Timbre l'autre jour chez un disquaire parisien prisé des barons de ce forum, et c'est vraiment pas mal. Du bon folk/blues matiné de clavier, des chansons simples mais bien écrites et une voix qui évoque beaucoup celle de Devendra Banhart. Sans doute pas impérissable, mais intéressant.

http://www.myspace.com/timbertimbre
Revenir en haut Aller en bas
http://lapausecigare.over-blog.com/
WozDareDen
Dedicated Follower Of Fashion
Dedicated Follower Of Fashion
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 35
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Mar 30 Nov - 0:09

Je suis étonné que personne ici n'est parlé de Jackson C. Frank (1943-1999)
Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, c'est l'histoire d'un type qui, si il était encore en vie, posterait tous les jours sur viedemerde.com
Petit copier/coller de wiki pour introduire le bonhomme :
Citation :
À l'âge de 11 ans, une explosion de chaudière fait 15 morts parmi ses camarades en classe de musique. Il sera hospitalisé 7 mois. Cet événement le laissera gravement brûlé et traumatisé à vie.
À 21 ans, il se voit remettre un chèque de 100 000 $ de dommages-intérêts par une compagnie d'assurance. Avec cet argent, il prendra le bateau pour l'Angleterre…

Son album homonyme, parut en 1965 est produit par Paul Simon qu'il a rencontré en écumant les bars londoniens. Jackson était à ce point timide que durant la session d'enregistrement, il demanda à être caché par un écran. Ainsi Art Garfunkel et Al Stewart ne purent le voir car il leur dit : Je ne peux pas jouer! Vous me regardez!. La chanson Blues Run the Game a été reprise par Simon and Garfunkel. Milk and Honey apparaît dans le film de Vincent Gallo The Brown Bunny et a également été reprise par Fairport Convention, Nick Drake et Sandy Denny, avec qui il a eu une relation. Il a d'ailleurs convaincu cette dernière d'abandonner sa profession d'infirmière afin de s'investir pleinement dans sa musique.

Suite à ses nombreuses dépressions, il consommera de plus en plus de médicaments et tentera même de se suicider. Il finira par se retrouver à la rue, borgne de l'œil gauche suite à une agression par balle et presque infirme car ses jambes sont atrophiées par la dureté de la vie dans la rue. Sa frêle santé finira par avoir raison de lui en mars 1999. Il venait tout juste de fêter ses 56 ans.
Poubelle la vie, quoi !
J'encourage les anglophiles à lire la version anglaise, plus fournie. Cet artiste folk a eu une énorme influence sur ceux de sa génération. Il est pourtant méconnu.
Je vous recommande chaudement son unique album éponyme. C'est une tuerie.
Voici deux extraits :


Revenir en haut Aller en bas
http://wozdareden.blogspot.com
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8034
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Mar 30 Nov - 11:59

Je connaissais pas, merci! J'aime ce genre de types.
Revenir en haut Aller en bas
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8034
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Mar 30 Nov - 18:02

Citation :
unique album

T'es sûr de ça? Suspect J'ai l'impression qu'il en a sorti 3, dont un jamais sorti en vinyle et un réédité deux fois en CD (la seconde version étant agrémentée d'un second CD). Wiki encore :
  • 1965 Jackson C. Frank (Vinyle)
  • 1965 Blues Run the Game / Can't Get Away From My Love (Vinyle)
  • 1978 Jackson Again (Vinyle)
  • 1996 Blues Run The Game (CD)
  • 2001 Jackson C. Frank (CD)
    2003 Blues Run The Game (CD) 2 CD, 43 titres


    Et sur amazon, on trouve les 2 cds.
  • Revenir en haut Aller en bas
    MC5 m'a tuer
    Master Of The Universe
    Master Of The Universe
    avatar

    Nombre de messages : 8034
    Age : 23
    Humeur : Godlike
    Date d'inscription : 13/08/2010

    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Mar 30 Nov - 18:14

    Ah, on me souffle à l'oreille que ce sont en fait les deux mêmes albums. Le second CD de la réédition est une compilaion d'inédits datant de 75 et du milieu des années 90, alors qu'il s'apprêtait à faire son come-back. Il est mort avant.

    Mais sans ce second CD, l'album est le même. Alors à quoi servait-il sans cette augmentation? Suspect

    Et reste le mystère de ce mystérieux Jackson again de 78 décidément plein de mystères.

    C'est peut-être la première sortie des inédits de 75 du second CD de Blues run the game.

    pirat Quelle histoire...
    Revenir en haut Aller en bas
    WozDareDen
    Dedicated Follower Of Fashion
    Dedicated Follower Of Fashion
    avatar

    Nombre de messages : 82
    Age : 35
    Localisation : Vannes
    Date d'inscription : 29/11/2010

    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Mar 30 Nov - 23:07

    Un seul album comme les La's.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://wozdareden.blogspot.com
    Peter Mermoz Steinhauser
    Phenomenal Cat
    Phenomenal Cat
    avatar

    Nombre de messages : 4304
    Age : 61
    Localisation : Loin de Paris
    Humeur : joviale
    Date d'inscription : 19/10/2009

    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Jeu 2 Déc - 10:48

    Wow:
    Revenir en haut Aller en bas
    Dahu Clipperton
    Ex-lecteur des Inrockuptibles
    avatar

    Nombre de messages : 4019
    Age : 34
    Localisation : dans ma grotte
    Humeur : ermite sociable
    Date d'inscription : 26/04/2010

    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Mer 8 Déc - 19:33

    Comme c'est l'hiver, et que la neige c'est beau (je sais plus si je l'ai déjà dit), une pincée d'acid-folk qui ne risque pas de réchauffer l'auditeur de passage.

    Fürsaxa (un des plus beaux albums sortis cette année, -15°C au baromètre wock'n'woll) (et pochette de saison) (qui a dit "Nico" ?) :


    Espers, premier titre entendu de leur part, grosse claque (avec de l'auto-harpe glacée) : Flowery noontide
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Ven 7 Jan - 16:20

    Hop, je parcourais ce thread pour voir si quelqu'un avait mentionné Bob Frank, folkeu sudiste à aspects country, interprète un peu limité mais excellent songwriter plein de cynisme et d'humour (MP3), et que vois-je geek ? J'avais laissé passer une occaz en or de m'engueuler avec les tauliers (un peu) et Ziggy (beaucoup) cheers Twisted Evil jocolor !


    bon, les citations pertinentes :

    @Eric a écrit:


    La country music (ou country & western, ou hillbilly), c'est la musique traditionnelle jouée par les premiers pionniers, qui ont chacun apporté leur culture européenne aux USA : le yodel tyrolien, le violon irlandais, la guitare espagnole et surtout le banjo, instrument africain par excellence (oui, parce que le country à la base n'est pas forcément une musique blanche). Ca a donné un mélange intéressant, chaque région faisant son genre de country en fonction des "ethnies" présentes. Malheureusement, au fil des années, la country est devenue de plus en plus associée à la musique de cow boys, ce qui est bien dommage.

    La folk-music, stricto sensu, c'est de la musique traditionnelle. En France, quand on pense folk, on imagine un type avec une guitare parlant de problèmes de société à cause de l'axe Guthrie-Baez-Dylan. Le fait est que Dylan, comme Guthrie, jouait seul et puisait sa musique dans les chansons traditionnelles (la country et le blues, forcément), d'où l'appellation folk

    Jimmie Rodgers, considéré comme un chanteur country, n'est pas si éloigné de Dylan, nan?



    Tout ça pour dire que folk-music n'a de sens que si on prend en considération le pays d'origine de l'artiste (le folk de Fairport Convention puise ses racines dans la musique celtique, le folk de Dylan dans le blues et la country, etc), et que comme le signalait justement Peter après ma connerie sur Linda Lemay, il ne suffit pas de chanter avec une simple guitare pour faire du folk.

    Par ailleurs il ne suffit pas de porter un stetson et d'avoir l'accent texan pour faire de la country

    ZiGGy a écrit:

    Pas d'accord. La country est née avec l'électricité. Elle a puisé un peu dans le blues (qui a fixé ses regles à peine plus tôt, d'ou la confusion que peuvent inspirer certains musiciens des 30's je pense), un peu dans les musiques de danses "tradi" comme le country & western et le hillbilly (pas bien vieux non plus), et bien sûr dans les shows et le vaudeville, bref, dans un peu tout, comme toujours, mais elle se caractérise grandement par l'usage de l'électricité et n'a rien à voir dans la réalité avec l'image de pionnier des champs qu'elle prônait pour des raisons marketing (les mecs portaient des bottes et des chapeaux de cowboys... mais venaient de la ville et étaient musicien parce que c'était un bon boulot, point). C'est une musique de musiciens et de disques, si on retombe dans les instru acoustiques et la danse, on sort de la country, justement pour entrer dans le bluegrass (pas traditionnel du tout, encore une fois, mais inventé par un mec dont le nom m'échappe dans les 20's), le country & western, etc. Le problème, c'est que le cinéma (le western en particulier) et l'image artificielle colportée par les musiciens au XXe siècle fait passer toutes ces choses pour une forme de tradition américaine, ce qui est normal pour une nation si jeune toujours en besoin d'une identité fixe, mais que la vérité est que les musiques jouées au XIX par les "non musiciens" (les musiques traditionnelles donc), et qui venaient bel et bien du vieux continent, ne sont aujourd'hui connues qu'indirectement, et n'ont probablement perduré que sous forme de fantômes minoritaires dans quelques autres genres. Mais ces fantômes sont bien moins présents et visibles, que, par exemple, l'énorme impacte de la musique orchestrale européenne sur toutes les formes musicales américaines, à travers l'éducation fournie à tous les "inventeurs" du jazz et tous les créateurs de la musique populaire du XIXe par les grands orchestre de Londres, Paris, Vienne, etc.
    Quant au yodel, il illustre bien cette question. Si l'on en crois les recherches de Nick Tosches, c'est également une grande arnaque, apportée sur disques essentiellement par Jimmie Rogers dans ses blue yodel, donc années 20 ou 30. Il qui prétendait l'avoir appris dans les Appalaches, info qui aujourd'hui semble fausse. Les traces du blue yodel, si mes souvenirs de lectures de Blackface sont justes, remonteraient plutôt, encore une fois, au Vaudeville, c'est à dire à tout ce qu'il y a de plus populaire et commercial dans la musique américaine pré-industrie du disque. Bref, tout cela pour dire que toutes ces choses n'ont rien de folklorique.

    @Eric a écrit:
    Le folk c'est la musique traditionnelle (folk=gens), la country (ou plutot le hillbilly) est une des musiques traditionnelles américaines.

    Donc oui, la country appartient à la folk musique américaine, comme la bourrée est de la folk musique auvergnate etc.

    Le terme "folk music" a été détournée de sons sens premier, c'est un abus de langage que d'appeler toute la musique avec voix/guitare acoustique du folk.



    après Zig, quand tu dis que la country est née avec l'électricité, tu chipotes avec les mots, parce que je parlais des racines de la country (le hillbilly). Toute l'imagerie cowboy est a bien sûr venue avec le cinéma etc. (et puis dire "le yodel de Jimmie Rodgers c'est du vaudeville commercial", ça ne relève même plus du snobisme à ce niveau là)

    @Rémi a écrit:
    (soupir long)

    En règle générale, il est prudent de se méfier des étiquettes, généralement créées par des gens qui ne savent pas vraiment de quoi ils parlent, afin de pouvoir vendre les disques d'un artiste ou d'un groupe à un public quelconque.

    Ceci étant posé, les artistes ci-dessous sont classés dans le rayon "Folk", et il y a peu de chances qu'on les déplace au rayon "country":

    Pete Seeger
    Woody Guthrie
    Ramblin' Jack Elliott

    Si on parle de la situation aux États-Unis, pour ce que j'en sais et dans une période allant jusqu'à la fin des années soixante, la musique folk est énormément connotée politiquement. En cela, la musique folk est, comme son nom l'indique la musique du peuple, des ouvriers, des outcasts en tous genres (oui c'est important de mettre des mots anglais pour faire sérieux). Si Pete Seeger, Guthrie et tous ceux qui les ont suivis ont été traités de communistes (la pire insulte aux États-Unis), ce n'était pas un hasard: les chanteurs folk montraient sans fard la contrepartie du rêve américain.

    ZiGGy a écrit:
    @Eric a écrit:
    Le folk c'est la musique traditionnelle (folk=gens)
    Je vois bien ce que tu veux dire, mais faut pas non plus classer le genre de musique populaire "folk" et le grand ensemble de musique folklorique. Parce que même quand on le sait, et qu'on sait que les gens le savent, je trouve que c'est bien souvent une pente fatale.


    Bon zalors, tout d'abord, en dehors du problème classique des étiquettes, comme ki dit Rémi, remarquons que nous discutons des taxons génériques - folk, country - qui ont donc autant de variabilité interne, voire d'inconsistance, et de problème de bordure que tout autre taxon générique - rock, blues, jazz... Beaucoup plus facile de définir le delta blues, le garage rock, ou pour ce qui nous intéresse le old time (qui n'est pas facile, au moins initialement, à ranger en folk ou en country, mais est bien défini en terme de répertoire et de technique).

    Ceci dit, entre autres en allant voir quand apparaissent ces étiquettes, y'a quand même quelques bricoles qui sautent aux yeux.

    "Folk music" émerge a New York pendant l'entre-deux-guerres dans les milieux socialistes intellectuels. C'est un concept politique, parfaitement construit en tant que tel, associé à une théorie politique du rôle de l'art dans le modèle social que prône ce mouvement. Ces yankees, généreux et loin d'être cons, d'ailleurs, ont besoin de remplir ce concept, et vont recruter des musiciens populaires sudistes modèles (Woodie Guthrie...), recueillir leur répertoire, faire de grandes et irremplaçables collectes, et se mettre à pratiquer eux-mêmes. Inéluctablement, cependant, ils vont changer fondamentalement le sens, les objectifs, les conditions sociales de pratique etc. de cette musique, ce qui aura évidemment un impact énorme sur la musique elle-même. Le mouvement va gagner progressivement en importance jusqu'à l'énorme "Folk Revival" des années 60 - qui, s'il s'exporte jusqu'en Europe, et en particulier en Angleterre, dont une bonne partie du répertoire traditionnel de ballades etc est commun avec le Piémont et les Appalaches qui fournissent le fond du répertoire folk, reste aux états-unis une musique d'universitaire yankee, complètement coupée désormais de celle du peuple (sudiste) dont elle se réclame.

    Dans l'entre-deux-guerre toujours, les maisons de disques (yankees), à leur grande surprise et satisfaction, découvrent l'existence d'un important public populaire sudiste pour les disques des musiciens populaires sudistes (duh...). Ils vont donc les enregistrer et les produire en séries dédiées, d'une part pour les noirs (race records), d'autre part pour les blancs (hillbilly records, c'est à dire disques de péquenots). S'enclenche alors une boucle d'enregistrement - apprentissage d'après le disque - nouvel enregistrement (objet de la thèse de David Evans, Big Road Blues) qui tend à diffuser et fixer un style, d'autant que quelques individus comme Jimmie Rodgers obtiennent une audience, et donc une influence, sans commune mesure avec celle qu'ils auraient pu avoir sans ces disques (à propos, Ziggy, et parfaitement subjectivement, portnawak sur le yodel, jette une oreille sur un disque de holler ou les whoopings de Sonny Terry en ce qui concerne le caractère innovant de ce genre de technique vocale dans la musique populaire du sud tongue ). Bien sûr, les maisons de disques, que nous aimons tous, vont pousser continûment vers une évolution toujours plus commerciale et plus pop de cette musique, jusqu'à aboutir aux abominations les plus écoeurantes de la country-pop nashville. En cours de route, le terme hillbilly, par trop insultant, et trop restreint alors que cette musique est cooptée par l'amérique "blue collar" en général comme identitaire (voir notamment Anthony Harkins, Hillbilly: A Cultural History of an American Icon), est remplacé par le terme country.

    Oilà. Origine largement commune, mais évolution massivement divergente, involontairement mais aussi délibérement par hostilité réciproque, depuis un petit peu moins d'un siècle. Bien sûr, y'a toujours des passerelles, des courants prenant de l'un comme de l'autre, et ainsi de suite - comme Bob Frank.
    Revenir en haut Aller en bas
    Frankystooge
    Master Of The Universe
    Master Of The Universe
    avatar

    Nombre de messages : 9803
    Age : 41
    Localisation : Paris
    Humeur : Hibernatus
    Date d'inscription : 21/01/2009

    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Ven 7 Jan - 16:28

    scratch euh je relirai tout ça à tête reposée...
    Revenir en haut Aller en bas
    http://rawpowermagazine.com/
    Peter Mermoz Steinhauser
    Phenomenal Cat
    Phenomenal Cat
    avatar

    Nombre de messages : 4304
    Age : 61
    Localisation : Loin de Paris
    Humeur : joviale
    Date d'inscription : 19/10/2009

    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Ven 7 Jan - 18:01

    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Ven 7 Jan - 18:17

    grumpf, quand on a été un vieil universitaire pédant study dès ses plus jeunes années, c'est pas facile de lâcher ses réflexes, d'abord, je l'fais pô exprès, faut pas se moquer ou je pleure ! Crying or Very sad

    t'aime bien Bob Frank, Peter, sinon ?


    Dernière édition par ratel le Ven 7 Jan - 18:23, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Peter Mermoz Steinhauser
    Phenomenal Cat
    Phenomenal Cat
    avatar

    Nombre de messages : 4304
    Age : 61
    Localisation : Loin de Paris
    Humeur : joviale
    Date d'inscription : 19/10/2009

    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Ven 7 Jan - 18:20

    Mais point ne me moquais-je. Je félicitais, tout suppurant de béate admiration.
    Revenir en haut Aller en bas
    Béroalde De Fuzz
    Baron de la bière
    avatar

    Nombre de messages : 5318
    Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
    Date d'inscription : 22/10/2007

    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Sam 8 Jan - 9:42

    Prosternation inconditionnelle.


    Adoncques, après relecture rapide, le terme de country aurait remplacé celui de hilbilly pour ces raisons de bienséances? Et le bluegrass dans tout ça study

    @Peter: afro
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Sam 8 Jan - 11:02

    Hé ho, mon intention était d'avoir un peu de polémique rigolotte, z'êtes pas drôles, là. en plus j'y connais pas grand chose ni en country ni en folk, alors...

    pis c'est un résumé caricatural à grand trait, hein, à certains moment le même terme (remplaçant hillbilly) était pas forcément employé par le billboard (folk songs & je sais plus quoi (et oui, à un moment après la guerre ils reprennaient le terme folk, très compliqué tout ça et j'ai mal au crâne, sans parler de l'influence des fascisme sur les terminologies)), l'industrie (country & western, intégrant l'importance grandissante des "chants de cowboys" indeed, m'enfin y'en a en folk aussi re:répertoire leadbelly) et le grand public (commençant à utiliser country, me semble)

    le bluegrass, c'est un taxon spécifique tongue - je pensais son apparition et sa fixation re:disque une dizaine d'années plus tardive que propose ziggy, mais j'y connais vraiment queudalle, alors
    Revenir en haut Aller en bas
    Peter Mermoz Steinhauser
    Phenomenal Cat
    Phenomenal Cat
    avatar

    Nombre de messages : 4304
    Age : 61
    Localisation : Loin de Paris
    Humeur : joviale
    Date d'inscription : 19/10/2009

    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Sam 8 Jan - 11:25

    @ratel a écrit:

    t'aime bien Bob Frank, Peter, sinon ?
    Je ne le connais pas (chuis une quiche en musique folk hilbilly country bluegrass greengrass redgrass, etc.)En tous cas, Msieur Ratel, aucune intention de me gausser je n'avais. Mais, celle de féliciter sincèrement, mais plaisamment.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Sam 8 Jan - 12:48

    bah je galéjais aussi, je faisais semblant passkeu sinon je rougissais trop de ces félicitations un poilouillet trop dithyrambiques Embarassed Embarassed Embarassed (pis angoissantes No , hé, je dis plein de conneries moi drunken , c'est pas passkeu c'est formulé pédamment study que c'est vrai ! monkey )
    Revenir en haut Aller en bas
    Peter Mermoz Steinhauser
    Phenomenal Cat
    Phenomenal Cat
    avatar

    Nombre de messages : 4304
    Age : 61
    Localisation : Loin de Paris
    Humeur : joviale
    Date d'inscription : 19/10/2009

    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Sam 8 Jan - 13:11

    Bon, mais c'est qui Bob Frank ?
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Sam 8 Jan - 13:15

    ben j'ai mis les liens vers son site et l'un de ses mp3 au début de mon post - tu as plusieurs de ses morceaux, avec les (superbes) textes ici
    Revenir en haut Aller en bas
    Peter Mermoz Steinhauser
    Phenomenal Cat
    Phenomenal Cat
    avatar

    Nombre de messages : 4304
    Age : 61
    Localisation : Loin de Paris
    Humeur : joviale
    Date d'inscription : 19/10/2009

    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Sam 8 Jan - 15:35

    J'ai donc commencé avec Bob Frank. L'album de chez Vanguard (je suppose que c'est le 1er). Effectivement très beau. On pense inévitablement à Cash, avec quelque chose de plus frêle dans la voix. Je suppute que Nikkos va faire des bonds, comme ça bounce bounce bounce
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: Parlons folk, nom d'une pipe.   Dim 9 Jan - 3:12

    @Peter Mermoz Steinhauser a écrit:
    J'ai donc commencé avec Bob Frank. L'album de chez Vanguard (je suppose que c'est le 1er).
    voui, et y'a plus de 30 ans avant le second. les récents ont l'air bien, mais pas tout à fait du même niveau - comme Vanguard ne l'a jamais réédité, que la tentative de réédition ailleurs a capoté, et que les originaux audibles grimpent à $100+, je suis un peu agacé.
    Citation :
    On pense inévitablement à Cash, avec quelque chose de plus frêle dans la voix.
    tiens voui, plutôt
    Citation :
    Je suppute que Nikkos va faire des bonds, comme ça bounce bounce bounce
    tongue
    Revenir en haut Aller en bas
     
    Parlons folk, nom d'une pipe.
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
     Sujets similaires
    -
    » Parlons folk, nom d'une pipe.
    » Visite du FOLK MUSIC CENTER - Claremont, Californie
    » Le Gang Johnson : trio blues-folk sur Grenoble
    » Rock & Folk
    » Paris Folk Blues Festival 2008

    Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
    Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons musique...-
    Répondre au sujetSauter vers: