Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Elvis & early rock'n'roll

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9759
Age : 35
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 16:08

Lou Reed ?
Revenir en haut Aller en bas
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9825
Age : 43
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 16:20

Lou reed il a près de trente ans au moment du Velvet ? sûr ?

remarque je savais en lançant ce débat que j'aurais des contre exemples à ma démonstration si mûrement réfléchi...
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11966
Age : 38
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 16:29

@Frankystooge a écrit:
Secundo comme l'a souligné je crois Beat4less, les blancs écoutaient de la musique de blanc, les noirs de la musique noire.
C'était le taulier, pas moi Smile
Avec tous les efforts que je fais pour ne rien dire de constructif c'est quand même le comble !
Revenir en haut Aller en bas
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9825
Age : 43
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 16:40

mea culpa ! c'est même pas de la suggestion mentale ?
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9759
Age : 35
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 16:42

@Frankystooge a écrit:
Lou reed il a près de trente ans au moment du Velvet ? sûr ?

remarque je savais en lançant ce débat que j'aurais des contre exemples à ma démonstration si mûrement réfléchi...

il a 25 ans lors du premier velvet, et 28 ç la sortie de loaded, leur plus abouti!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 16:43

@beat4less a écrit:
@Frankystooge a écrit:
Secundo comme l'a souligné je crois Beat4less, les blancs écoutaient de la musique de blanc, les noirs de la musique noire.
C'était le taulier, pas moi Smile
Avec tous les efforts que je fais pour ne rien dire de constructif c'est quand même le comble !


pis chuis pas très d'accord - ie, c'est vrai dans le nord et l'ouest (et encore, à part pour le jazz), mais pas tant que ça dans le sud; Jimmy Rodgers a un gros succès auprès des noirs du sud, dont beaucoup écoutent le Grand Ole Opry, et beaucoup de blancs ruraux, métayers comme planteurs, du Mississippi, de Géorgie et des Appalaches non seulement achètent des disques de noirs, mais font la fête et se marient souvent avec des orchestres noirs. par contre la ségrégation sépare et fait diverger la musique sudiste de juke-joint ou boîte (R&B vs Western Swing) comme d'église, surtout dans les années 30 à 50
Revenir en haut Aller en bas
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9825
Age : 43
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 16:49

oui mais ce que soulignaient Eric c'est que les ponts étaient rare surtout que malheureusement les artistes noirs n'étaient pas très diffusés et que même quand ils l'étaient leurs 78t étaient pressés à quelques centaines d'exemplaires maxi...
Il y a toujours des exceptions et c'est vrai pour ce que tu soulignes.
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
Frankystooge
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9825
Age : 43
Localisation : Paris
Humeur : Hibernatus
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 16:57

Enfin je sais pas pour vous mais moi ça me donne soif toutes ces discussions !
Revenir en haut Aller en bas
http://rawpowermagazine.com/
beat4less
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11966
Age : 38
Localisation : Saint-Ouen
Humeur : Space is deep
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 17:07

C'est quand le prochain PPC à ce propos ? (ça fait longtemps que le thème des supergroupes a été pulvérise de toute façon)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 17:07

@Frankystooge a écrit:
oui mais ce que soulignaient Eric c'est que les ponts étaient rare surtout que malheureusement les artistes noirs n'étaient pas très diffusés et que même quand ils l'étaient leurs 78t étaient pressés à quelques centaines d'exemplaires maxi...
Il y a toujours des exceptions et c'est vrai pour ce que tu soulignes.


Mississippi Sheiks "Sitting on Top of the World" Okeh 1930 : plusieurs millions d'exemplaires

voui, c'est une exception à ce niveau, mais j'en ai d'autres
Revenir en haut Aller en bas
nikkos
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 35
Localisation : Normandie
Humeur : rebelle
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 17:17

@Frankystooge a écrit:
oui mais ce que soulignaient Eric c'est que les ponts étaient rare surtout que malheureusement les artistes noirs n'étaient pas très diffusés et que même quand ils l'étaient leurs 78t étaient pressés à quelques centaines d'exemplaires maxi...
Il y a toujours des exceptions et c'est vrai pour ce que tu soulignes.

Et c'est là que Sam Phillips arrive !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normandeepblues.fr
Eric
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 12039
Age : 38
Localisation : Condate Riedonum
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 17:19

@beat4less a écrit:
C'est quand le prochain PPC à ce propos ? (ça fait longtemps que le thème des supergroupes a été pulvérise de toute façon)

quand tu veux. samedi ?

y a Nobunny à la Boule Noire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planetgong.fr
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6845
Age : 35
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 17:19

@ratel a écrit:
@Frankystooge a écrit:
oui mais ce que soulignaient Eric
c'est que les ponts étaient rare surtout que malheureusement les
artistes noirs n'étaient pas très diffusés et que même quand ils
l'étaient leurs 78t étaient pressés à quelques centaines d'exemplaires
maxi...
Il y a toujours des exceptions et c'est vrai pour ce que tu soulignes.


Mississippi Sheiks "Sitting on Top of the World" Okeh 1930 : plusieurs millions d'exemplaires

voui, c'est une exception à ce niveau, mais j'en ai d'autres

Non, pas une exception (moins que "quelques centaines). On battit des légendes romantiques à partir d'enregistrement comme ceux de Lomax, mais l'essentiel de ce qui était enregistré l'était dans le cadre d'une industrie. Alors ça marche ou non, mais si on enregistrait un mec, c'était pour vendre ses disques. Et donc le morceau fondateur de la musique populaire moderne, du jazz, et de l'industrie du disque, est le Livery Stable Blues de l'Original Dixieland Jass Band qui a été le premier à franchir la barre du million d'exemplaires vendus. Et à partir de là, tout n'est que commerce et pognon, avec ses réussite, ses échecs, ses charts ségrégationnistes, mais toujours un commerce. D'où la phrase de Nick Tosches, qu'ils soit blancs ou noirs, riches ou pauvres, tous ces mecs aimaient les cadillacs.
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5331
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Elvis & early rock'n'roll   Jeu 2 Sep - 17:20

Et le coup de grâce, pour clore de façon aussi péremptoire que définitive le débat sur l'artiste le moins défendu de deux incriminés