Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 vinyles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
l'hipp'
Funny Face
Funny Face


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: vinyles   Jeu 14 Fév - 21:52

J'ai lu avec attention l'article sur le vinyle d'éric ... ça m'a donné envie de m'y mettre aussi mais je n'y connais rien à rien (comme dab' ...), quelqu'un pourrait me conseillé un peu sur le matériel à acheté, où trouvé les vinyles et un peu le prix de tout ça (j'ai pas encore l'âge d'arrêter l'école ...)

merci ...
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11077
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: vinyles   Jeu 14 Fév - 22:06

je fais qq remarques sur l'article:

"Outre le côté clinique du son numérique, la bande passante d'un cd est
moins large que celle d'un disque vinyle. En gros, les basses sont
moins basses et les aigus moins aigus."
=> vrai mais...
il faut avoir des oreilles "neuves" pour éventuellement distinguer une différence, après c'est vrai que ça peut "influer" sur la musique, mais le cd a été créé en fonction des spécificité de l'oreille humaine
donc la différence c'est vraiment "une brouitille"

"Pourquoi les DJs n'utilisent-ils
que des vinyles à votre avis?"
=> pour la même raison qui les poussent à jouer de plus en plus des mp3 320
l'aspect pratique
le vinyle n'aurait jamais survécu en club si ils n'avaient pas été plus pratique à mixer que les cds (qd tu as le vinyle le touché est bcp plus facile)


Bref, dslé mais moi je vais faire "le pro cd" et bon vu que j'ai plus de 1000 disques vinyles tous formats confondus, je suis à même je crois de comparer les deux formats

je préfère le cd pour son coté pratique, sa simplicité d'utilisation, et aussi le fait qu'un cd soit 'stable' en écoute

je préfère le vinyle car je trouve l'objet plus intéressant et beau, et que chaque vinyle "à sa propre histoire"

je trouve sincèrement des qualités, et les pros vinyles, j'aimerais bien savoir combien de fois ils sont tombé sur un disque qu'ils adorent, et qui à l'écoute se révèle être inaudible? car un disque vinyle c'est fragile
et en dessous de VG+ le confort d'écoute sera tjs meilleur sur un cd
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11077
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: vinyles   Jeu 14 Fév - 22:12

@l'hipp' a écrit:
J'ai lu avec attention l'article sur le vinyle d'éric ... ça m'a donné envie de m'y mettre aussi mais je n'y connais rien à rien (comme dab' ...), quelqu'un pourrait me conseillé un peu sur le matériel à acheté, où trouvé les vinyles et un peu le prix de tout ça (j'ai pas encore l'âge d'arrêter l'école ...)

merci ...

matériel => une platine de base de salon suffit pour l'écoute
ça devient cher pour le matos de dj pour les gens normaux c'est accessible
et tes parents en ont peut être gardé une
sinon tu peux demander aux amis de tes parents, tes voisins etc

pour les disques vinyles
pour un 45tours ça va de 10cts d'euro à .... 10 000 euros
ça dépend de la rareté, de la qualité (car si un disque est rare mais pourri il sera évidemment "pas cher" et inversemment des disques courants peuvent être relativement cher en comparaison)
en occaz ma limite c'est un peu plus de 10 € pour un 45tours

neuf les prix je dirais sont:
45 tours => entre 3 et 6 €
maxi 45 tours=> entre 6 et 12€
LP=> entre 8 et 15 €

pour l'occaz, si on fouille on peut trouver des trucs sympas à pas cher, mais soyons clair, ça me semble difficile de tomber sur des artistes recherchés à des prix pas cher, il y a une énorme concurrence, sur certains disques en particulier, ceux que tous le monde recherche...

je pense que le disque vinyle c'est un truc de passionné qui demande du tps, et aussi qd même de l'argent
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Eric
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 11963
Age : 37
Localisation : Pêêêêêêris
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: vinyles   Dim 17 Fév - 19:46

C'est pour toutes ces raisons que je suis pro-téléchargement et pro-vinyle.

Je télécharge les albums, s'ils sont mauvais je les bazarde, s'ils sont bons je les achète en vinyle. D'ailleurs, de plus en plus quand on achète un album en vinyle, l'album en mp3 est offert (ça m'a fait le coup pour The GO, Black Mountain et The Warlocks).

J'achète des CD de régulièrement néanmoins, d'occasion en général (en soldes ou à Gibert plus rarement) ou lorsque l'objet est vraiment beau. Le coffret Nuggets, il vaut mieux l'avoir en CD non piraté si on peut (je l'ai déniché à £20 à Londres il y a deux ans)

Par rapport à la qualité des vinyles, à partir du moment ou tu recherches des trucs un peu pointus, les disques sont inabordables. Vu mon faible budget, j'achète essentiellement du neuf (les dernières sorties, comme le Lightspeed Champion que j'ai dégotté récemment) quand le prix n'est pas dans les 25€ - ceux qui ont voulu acheter les albums de Queens Of The Stone Age savent de quoi je parle.

Un album neuf coûte entre 12 et 20€, comme les CD en fait.

Ces derniers temps je commande aux USA. Le dollar étant tellement faible, on fait des affaires. Ex : le vinyle de Brimstone Howl à 12$, soit 9€... même avec les frais de port on s'en sort pour pas cher.

Sinon, pour trouver des vinyles c'est simple :

  • Internet : je crois que je vais lancer un topic pour répertorier le bons plans
  • Gibert ou Virgin pour les grandes enseignes (la FNAC sont mauvais là dessus)
  • Les disquaires à l'ancienne, souvent spécialisés (en général électro/DJ ou garage/punk ou généralistes)
  • les salons spécialisés (à l'entrée payante)
  • les brocantes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planetgong.fr
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11077
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: vinyles   Dim 17 Fév - 21:55

moi perso j'ai souvent les albums en cd, et les singles en vinyle, sa me permet d'avoir les morceaux les plus accrocheurs et pour l'objet
et avec le cd j'ai le coté pratique (et une bonne qualité sonore)

sinon par contre je te rejoins totalement sur les adresses

à Paris
disquaire généraliste=> Gibert
GMSC=> Virgin (la fnac c'est vraiment pas super)
disquaires indé "neuf"=> Born Bad, Le silence de la rue, groundzero,...
disquaires indé "occaz"=> Born Bad, plus de bruit, troglodisc, silly mellody, boulinier...
diverses=> broc, conventions (pas forcément l'arnaque), puces (il y a de bon disquaires aux puces, avec des prix corrects)...

et internet (ebay, priceminister)
pour priceminister si je parraine qqun je gagne un bon d'achat et lui aussi donc si qqun compte s'inscrire dessus Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: vinyles   Sam 1 Mar - 13:50

Ce matin je m'écoute mes premiers vinyles achetés cette semaine. J'en avais quand j'étais gamine et ado (The Christians, Black, Paul Simon... ) Et là, je me suis achetée mes premiers vrais vinyles ! Un plaisir de parvenue ! Ecouter, Love, Donovan et Buckley, avec ces petits grésillements au début, au moment ou la languette en métal se pose sur la galette noire . Hummmmmmmm, mais comment ai-je pu vivre jusqu'à maintenant sans connaître ça ? MERCI, MERCI à ce forum, rien que pour ça !
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: vinyles   Sam 1 Mar - 17:30

Une convertie!
C'est une nouvelle qui fait chaud au coeur. La conquête est en marche.

D'autant plus que je pense pas que ce soit un si gros investissement que ça, quand on compare à d'autres équipements pointus contemporains. Et le prix moyen des vinyles demeure largement plus avantageux que celui des cd, vu la différence d'intérêt entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11077
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: vinyles   Dim 2 Mar - 18:54

@Béroalde De Fuzz a écrit:
Une convertie!
C'est une nouvelle qui fait chaud au coeur. La conquête est en marche.

D'autant plus que je pense pas que ce soit un si gros investissement que ça, quand on compare à d'autres équipements pointus contemporains. Et le prix moyen des vinyles demeure largement plus avantageux que celui des cd, vu la différence d'intérêt entre les deux.

On va dire que ça dépend

EP français des Birds: entre 300 et 600 euros
Cd avec la discographie complète des Birds: vu à 7.5 € à gibert hier

EP français des Music Machine: entre 300 et 600 euros
album en cd 9€ à la fnac (vu hier aussi)

et je peux multiplier les exemples

et personnellement le grésillement sur les disques vinyles,
qd c'est juste un peu c'est pas grave / ça fait parti du charme, mais parfois c'est tellement fort que les disques sont inécoutables et là qd tu as payé ton disque cher tu as bien les boules Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: vinyles   Dim 2 Mar - 21:53

Euh, oui, mais quand je parle d'acheter des disques, il ne me passe même pas par la tête qu'on puisse envisager les éditions originales.
Vu les rascals aux dents pointues qui peuplent les conventions de disques, et le délire intégral des côtes et autres argus, non, moi je parlais d'acquérir soit des vinyles en occaze comme on en trouve un peu partout (avec le risque du grésillement, mais la plupart du temps, un coup d'oeil permet de vérifier l'état du disque avec une relative certitude), soit de ces rééditions qui se multiplient ces dernières années et que de nombreux disquaires proposent à des prix humains.
Personnellement, la dimension de relique historique ne m'importe plus, surtout depuis qu'il y a quelques années j'avais acquis un Pearls Before Swine à presque 40 euros qui craquetait d'un peu partout. Non, plus jamais ça.

Pour prendre l'exemple des Birds, (un instant j'ai cru que tu parlais des Byrds drunken ), ben j'en ai justement un vinyle 6 titres, une édition récente, qui coûtait je crois 12 ou 14 euros.

Et je nourris une croyance chamanique dans la différence de son avec les cd, même si ceux des dernières années sont impeccables. Je ne suis pas phonologicologiste, mais j'ai pu constater un truc: je connais jusqu'à la moindre note de solo de mes vinyles des Stones, tandis que leur disques que je n'ai qu'en cd n'ont pas tourné tant que ça (pourtant Exile...)

Bon, j'en colle des tartines alors qu'on est d'accord je crois pour préférer le vinyle. Mais c'est amusant de voir qu'on n'y cherche pas tous la même chose.

(Et à part ça y a tout les Birds à 7 euros à Gibert, gnéngéngné... *frottage de mains*)
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11077
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: vinyles   Dim 2 Mar - 23:35

@Béroalde De Fuzz a écrit:
Euh, oui, mais quand je parle d'acheter des disques, il ne me passe même pas par la tête qu'on puisse envisager les éditions originales.

honnêtement je suis pas un puriste "ultime" de l'édition originale, mais je trouve qu'avoir un disque d'époque a netement plus de charme qu'une réédition actuelle
moi en parti ce qui me fascine dans le disque vinyle c'est d'avoir la musique telle qu'elle était sortie à l'époque avec les pochettes et le disque d'époque


@Béroalde De Fuzz a écrit:

je parlais
d'acquérir soit des vinyles en occaze comme on en trouve un peu partout

tout n'est pas cher en "original d'époque", et inversement je trouve rarement des rééditions d'occasions

@Béroalde De Fuzz a écrit:

(avec le risque du grésillement, mais la plupart du temps, un coup
d'oeil permet de vérifier l'état du disque avec une relative
certitude)

j'aurais tendance à dire qu'effectivement une inspection assez minutieuse du disque donne en général une bonne idée du contenue
mais on peut tomber assez facilement sur des bonnes / mauvaises surprises
j'ai des disques avec une très belle apparence qui gratouille horriblement (car les disques qui grattent ça n'apparait pas forcément visuellement contrairement à des rayures plus classiques) et inversemment des disques avec un aspect très moyen (rayures superficiels, disque avec une couleur un peu terne) passent très bien
bref c'est un peu la lotterie, ça fait le charme de la chose, mais aussi parfois ça peut foutre les boules affraid


@Béroalde De Fuzz a écrit:

soit de ces rééditions qui se multiplient ces dernières
années et que de nombreux disquaires proposent à des prix humains.

sauf que tu vas pas tout trouver en réédition
et parfois les prix sont très élevés


@Béroalde De Fuzz a écrit:

Personnellement,
la dimension de relique historique ne m'importe plus, surtout depuis
qu'il y a quelques années j'avais acquis un Pearls Before Swine à
presque 40 euros qui craquetait d'un peu partout. Non, plus jamais ça.

personnellement c'est l'aspect historique qui me plait, avoir par exemple les textes au dos d'époque , ou encore les autres sorties du moment
bref ce que j'aime dans le vinyle c'est aussi leur histoire
après ça, je me suis fixé des limites et effectivement j'achète rarement de grosses pièces car plus l'investissement est lourd plus la déception est grande si le disque ne correspond pas à l'attente

@Béroalde De Fuzz a écrit:

Et
je nourris une croyance chamanique dans la différence de son avec les
cd, même si ceux des dernières années sont impeccables. Je ne suis pas
phonologicologiste, mais j'ai pu constater un truc: je connais jusqu'à
la moindre note de solo de mes vinyles des Stones, tandis que leur
disques que je n'ai qu'en cd n'ont pas tourné tant que ça (pourtant
Exile...)

la différence de qualité entre cd et vinyle
elle est à mon avis de l'ordre du minime, et inversement l'absence de craquement, et de gresillement joue en la faveur du cd


attention j'ai aussi qq rééditions évidemment
j'ai aussi des "best of" cheap pour avoir certains morceaux
bref je suis pas un puriste, mais c'est clair qu'avoir entre les mains un 45tours d'époque c'est vraiment incomparable avec une édition moderne
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Rémi
Taulier
Taulier
avatar

Nombre de messages : 889
Age : 35
Localisation : Varsovie
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: vinyles   Ven 27 Juin - 14:02

Le rapport que l'on entretient avec un 33 ou un 45 tours est toujours différent de celui que l'on peut avoir avec un support digital (CD ou mp3).

En plus du plaisir d'avoir un disque présenté dans une pochette qui fasse plus de 10cm sur 10, un disque en vinyle est un objet précieux à conserver avec précaution.

Le plaisir de sortir le disque de son emballage, de l'essuyer avec un "chiffon doux" (comme indiqué), de nettoyer le saphir du tourne-disques avant de commencer l'écoute ajoute un charme magique à n'importe quel disque (bon, d'accord, pas tout à fait n'importe quel disque).

Ce rituel, rendu désuet depuis l'arrivée du CD il y a plus de vingt ans, prend une saveur particulière quand on écoute un disque sorti du fond des âges - l'époque pré-digitale, ou celle où les seuls ordinateurs qui existaient rentraient à peine dans un hangar de la taille d'un terrain de basket. Le rapport organique et sensuel qui résulte de l'écoute d'un vinyle est sans pareil. Choisir le vinyle comme support pour écouter des disques, c'est faire preuve de romantisme.

Le prix exorbitant atteint par certains disques - parfois même pour des disques neufs (ce qui est aberrant) conduit parfois à la critique qui décrit la passion du vinyle comme un plaisir "petit bourgeois". Cette critique n'est pas entièrement infondée.

Pour ceux-là, la mode du vinyle (comme les autres modes) passera bien vite, avant d'être supplantée par une autre.
Pour les autres, ceux qui errent sans fin dans les pires marchés aux puces ou dans toutes les foires aux disques de France et de Navarre, ceux qui connaissent le plaisir immense d'un disque et qui ont vu leur vie changée par ces grandes galettes noires, l'amour du vinyle va perdurer.
Revenir en haut Aller en bas
Puck
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 6817
Age : 34
Localisation : La Roche
Humeur : Skyzophonique
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: vinyles   Ven 27 Juin - 14:43

Ça reste comme la hifi : si c'est pas un plaisir secondaire à celui de la musique, c'est douteux. Héhé.
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 11077
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: vinyles   Jeu 10 Juil - 21:27

un article dont j'ai trouvé le lien sur un autre forum, très clair à propos de la différence numérique / analogique:

http://www.linternaute.com/science/differences/analogique-numerique/analogique-numerique.shtml
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
 
vinyles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soldes vinyles sur CDand LP
» Vinyles vs. CD
» Vinyles par la poste
» REEDITIONS VINYLES
» 2 vinyles neufs

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons d'autre chose-
Répondre au sujetSauter vers: