Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Girl groups et autres sucreries féminines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 11:00

ahum, en précisant bien que j'utilise le terme maudit de façon historique et analytique, sans aucune intention péjorative, ça rassemblerait en quelque sorte les morceaux qu'on pourrait éventuellement qualifier de "proto-disco" confused
tapez pas, tapez pas !!!


que en plus je me fais traiter de nul, pô zentil ça Crying or Very sad - merci Wink


Dernière édition par ratel le Ven 29 Avr - 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9686
Age : 33
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 11:01

Je ne peux pas m'empêcher de balancer un de mes petits préférés, assez parlant question rythme northern également :

Revenir en haut Aller en bas
Infrason
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 96
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 11:01

Excellente synthèse cet article sur "Autre Chose".

Et je dirais que la Northern est à l'image des Mods (urbaine et sophistiquée) alors que la Southern sonne plus rurale et moite.

(ça mériterait presque une déviation dans le topic "Un supplément de Soul" tout ça)
Revenir en haut Aller en bas
http://infrasons.blogspot.com/
Macca-B
Far away from Babylon
Far away from Babylon
avatar

Nombre de messages : 9686
Age : 33
Localisation : aléatoire
Humeur : aléatoire
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 11:03

@ratel a écrit:
ahum, en précisant bien que j'utilise le terme maudit de façon historique et analytique, sans aucune intention péjorative, ça rassemblerait en quelque sorte les morceaux qu'on pourrait éventuellement qualifier de "proto-disco" confused
tapez pas, tapez pas !!!

pourquoi tu veux à tout prix trouver des termes subsidiaires (et de plus réducteurs),
northern c'est northern alors oui je vois ce que tu veux dire et pourquoi pas pour certains morceaux mais c'est loin de résumer l'ensemble des productions,
écoute, l'ami, écoute!
Revenir en haut Aller en bas
Infrason
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 96
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 11:05

@ratel a écrit:
ahum, en précisant bien que j'utilise le terme maudit de façon historique et analytique, sans aucune intention péjorative, ça rassemblerait en quelque sorte les morceaux qu'on pourrait éventuellement qualifier de "proto-disco" confused
tapez pas, tapez pas !!!


que en plus je me fais traiter de nul, pô zentil ça Crying or Very sad - merci Wink

Si on considère que dans les 2 cas il s'agit avant tout d'une musique de DJ, on peut effectivement faire un rapprochement.
Revenir en haut Aller en bas
http://infrasons.blogspot.com/
Laurent Bigot
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 9291
Age : 52
Localisation : Paris
Humeur : c'est quoi cette question à la con?
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 11:05

@ratel a écrit:
"proto-disco" confused

d'ailleurs le film saturday night fever a été très influencé par les clubs de northern anglais des mid70s
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 11:14

teenagegraveman a écrit:
@ratel a écrit:
ahum, en précisant bien que j'utilise le terme maudit de façon historique et analytique, sans aucune intention péjorative, ça rassemblerait en quelque sorte les morceaux qu'on pourrait éventuellement qualifier de "proto-disco" confused
tapez pas, tapez pas !!!

pourquoi tu veux à tout prix trouver des termes subsidiaires (et de plus réducteurs),
northern c'est northern alors oui je vois ce que tu veux dire et pourquoi pas pour certains morceaux mais c'est loin de résumer l'ensemble des productions,
écoute, l'ami, écoute!
ben parce que c'est une sélection par des DJs, à une distance géographique importante, et, si je comprends correctement, une distance temporelle (60s -> début 70s), pas le résultat de l'interaction des musiciens et d'un public sur une scène locale, ou du travail de sélection et de mise en forme d'un label ou d'un producteur, ou même du succès et de l'influence d'un groupe ou d'un courant sur un groupe social et/ou générationnel, c'est quand même une drôle de bête, j'essaye de comprendre la démarche, c'est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Ben
Mr Pleasant
Mr Pleasant
avatar

Nombre de messages : 449
Age : 37
Localisation : Montbéliard
Humeur : Old school
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 11:20

@ratel a écrit:
teenagegraveman a écrit:
@ratel a écrit:
ahum, en précisant bien que j'utilise le terme maudit de façon historique et analytique, sans aucune intention péjorative, ça rassemblerait en quelque sorte les morceaux qu'on pourrait éventuellement qualifier de "proto-disco" confused
tapez pas, tapez pas !!!

pourquoi tu veux à tout prix trouver des termes subsidiaires (et de plus réducteurs),
northern c'est northern alors oui je vois ce que tu veux dire et pourquoi pas pour certains morceaux mais c'est loin de résumer l'ensemble des productions,
écoute, l'ami, écoute!
ben parce que c'est une sélection par des DJs, à une distance géographique importante, et, si je comprends correctement, une distance temporelle (60s -> début 70s), pas le résultat de l'interaction des musiciens et d'un public sur une scène locale, ou du travail de sélection et de mise en forme d'un label ou d'un producteur, ou même du succès et de l'influence d'un groupe ou d'un courant sur un groupe social et/ou générationnel, c'est quand même une drôle de bête, j'essaye de comprendre la démarche, c'est tout...
C'est exact sauf que pour le disco il y a quand même interaction entre le public et les labels/groupes. Les boîtes passaient ce genre de trucs à l'époque où les singles sortaient. La northern soul c'est clairement la retour de morceaux oubliés et passés le plus souvent inaperçus à leur sortie. Un désir nostalgique d'un public exigeant.
Revenir en haut Aller en bas
http://autre.chose.over-blog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 11:46

voui, bien sûr, je parlais pas du disco, là, qui est élaboré pour répondre à une demande spécifique des DJs (qui suscitent même le format maxi-45) et même testé auprès d'une sélection d'entre eux avant lancement pour évaluer quel effort promotionnel la sortie en vaut la peine
le disco, c'est aussi une production de masse pour un public final rarement mélomane au moment de l'explosion des boîtes comme loisir grand public, pas une sélection par des collectionneurs pour des clubs d'initiés, la démarche est quasi-opposée. cependant, la disco n'est pas créée à partir du néant ou même du seul Philly, elle récupère, simplifie, étend, (caricature ?) des éléments déjà connus dans la soul, et je vois rien de trop choquant dans le principe à parler de "proto-disco" pour les morceaux ou groupes de soul chez qui ces éléments sont dominants - mais comme je n'en ai qu'une très vague idée, si vous austres mods & austres anglophiles soulomanes me ditent que c'est idiot, je vous crois sur parole Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ben
Mr Pleasant
Mr Pleasant
avatar

Nombre de messages : 449
Age : 37
Localisation : Montbéliard
Humeur : Old school
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 15:00

Bah non finalement, la soul et le r&b ont permis aux boîtes de passer autre chose que du jazz rythmé pour faire danser les gens. Les critères de choix pour un bon morceau ont été établis à ce moment: court, rapide, entraînant...
Sûr que ce choix a perduré plus tard dans le disco.
Revenir en haut Aller en bas
http://autre.chose.over-blog.com
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 10982
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 15:07

@Ben a écrit:
@ratel a écrit:
teenagegraveman a écrit:
@ratel a écrit:
ahum, en précisant bien que j'utilise le terme maudit de façon historique et analytique, sans aucune intention péjorative, ça rassemblerait en quelque sorte les morceaux qu'on pourrait éventuellement qualifier de "proto-disco" confused
tapez pas, tapez pas !!!

pourquoi tu veux à tout prix trouver des termes subsidiaires (et de plus réducteurs),
northern c'est northern alors oui je vois ce que tu veux dire et pourquoi pas pour certains morceaux mais c'est loin de résumer l'ensemble des productions,
écoute, l'ami, écoute!
ben parce que c'est une sélection par des DJs, à une distance géographique importante, et, si je comprends correctement, une distance temporelle (60s -> début 70s), pas le résultat de l'interaction des musiciens et d'un public sur une scène locale, ou du travail de sélection et de mise en forme d'un label ou d'un producteur, ou même du succès et de l'influence d'un groupe ou d'un courant sur un groupe social et/ou générationnel, c'est quand même une drôle de bête, j'essaye de comprendre la démarche, c'est tout...
C'est exact sauf que pour le disco il y a quand même interaction entre le public et les labels/groupes. Les boîtes passaient ce genre de trucs à l'époque où les singles sortaient. La northern soul c'est clairement la retour de morceaux oubliés et passés le plus souvent inaperçus à leur sortie. Un désir nostalgique d'un public exigeant.

la northern est une scène, il y a un public, des djs, des lieux, une musique... pour moi ça suffit à en faire une scène
d'ailleurs la northern c'est l'ancêtre de la culture clubbing anglaise, style l'haçienda
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 10982
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 15:10

@ratel a écrit:
voui, bien sûr, je parlais pas du disco, là, qui est élaboré pour répondre à une demande spécifique des DJs (qui suscitent même le format maxi-45) et même testé auprès d'une sélection d'entre eux avant lancement pour évaluer quel effort promotionnel la sortie en vaut la peine
le disco, c'est aussi une production de masse pour un public final rarement mélomane au moment de l'explosion des boîtes comme loisir grand public, pas une sélection par des collectionneurs pour des clubs d'initiés, la démarche est quasi-opposée. cependant, la disco n'est pas créée à partir du néant ou même du seul Philly, elle récupère, simplifie, étend, (caricature ?) des éléments déjà connus dans la soul, et je vois rien de trop choquant dans le principe à parler de "proto-disco" pour les morceaux ou groupes de soul chez qui ces éléments sont dominants - mais comme je n'en ai qu'une très vague idée, si vous austres mods & austres anglophiles soulomanes me ditent que c'est idiot, je vous crois sur parole Wink

le disco c'est pas un truc de masse à la base, ça l'est devenu, mais initialement c'était un truc d'initiés, dans une optique hédoniste
il faut aller lire ce qui se dit sur le Loft de Mancuso qui reste la base du disco

concernant la filiation philly / disco elle me semble évidente

pour moi on a motown => philly => disco

sinon ce qui est amusant avec la northern c'est que ça a aussi donné naissance à la scène modern soul (morceaux contemporains dans les 70s) puis la scène rare groove et acid jazz
indirectement tous ces genres sont reliés à la northern
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 23:39

@blau_up a écrit:

la northern est une scène, il y a un public, des djs, des lieux, une musique... pour moi ça suffit à en faire une scène
d'ailleurs la northern c'est l'ancêtre de la culture clubbing anglaise, style l'haçienda
confused - je parlais d'une scène de création, pas de réception / (ré-)interprétation.

en france du moins, l'arrivée et le succès de la disco me semblent bien être intimement liées à la massification (ie plein de boîtes ouvertes partout fréquentées par monsieur tout le monde de moins de 25 ans) de la boîte de nuit à DJ, formule de lieu culturel mis au point au cours de la deuxième moitié des 60s, par l'apparition des DJ dans les dancings et leur prise progressive d'importance au détriment des orchestres résidents jusque là plus ou moins dominants, la musique live finissant par y disparaître complètement ou n'y être qu'une attraction ponctuelle liée au passage d'un groupe en tournée, et réaménagement architectural (réduction ou disparition de la scène, cabine dj, et peut-être surtout les changements d'éclairage et annexes (miroirs) qui focalisent le "spectacle" sur la piste de danse elle-même)

pas courts, les morceaux, puisque c'est pour et par les DJs de boîte qu'est créé le format maxi-45, pour des morceaux de danse de 6 à 8 minutes, le double du format radio
Revenir en haut Aller en bas
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 10982
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 23:52

@ratel a écrit:
@blau_up a écrit:

la northern est une scène, il y a un public, des djs, des lieux, une musique... pour moi ça suffit à en faire une scène
d'ailleurs la northern c'est l'ancêtre de la culture clubbing anglaise, style l'haçienda
confused - je parlais d'une scène de création, pas de réception / (ré-)interprétation.

si on l'entends dans ce sens il est vrai, maintenant pour moi une scène c'est avant tout un ensemble de gens qui écoutent la même chose et essaie de le "promouvoir" , ce qui est le cas ici
mais ouai si on s'en tient au coté création ce n'est pas le cas, pas véritablement d'émulation à ce niveau là
après ça reste une phénomène social hyper-intéressant et comme je le mentionnais, c'est le terreau fertile sur lequel a pu se développer la culture clubbing

@ratel a écrit:

en
france du moins, l'arrivée et le succès de la disco me semblent bien
être intimement liées à la massification (ie plein de boîtes ouvertes
partout fréquentées par monsieur tout le monde de moins de 25 ans) de la
boîte de nuit à DJ, formule de lieu culturel mis au point au cours de
la deuxième moitié des 60s, par l'apparition des DJ dans les dancings et
leur prise progressive d'importance au détriment des orchestres
résidents jusque là plus ou moins dominants, la musique live finissant
par y disparaître complètement ou n'y être qu'une attraction ponctuelle
liée au passage d'un groupe en tournée, et réaménagement architectural
(réduction ou disparition de la scène, cabine dj, et peut-être surtout
les changements d'éclairage et annexes (miroirs) qui focalisent le
"spectacle" sur la piste de danse elle-même)

pas courts, les
morceaux, puisque c'est pour et par les DJs de boîte qu'est créé le
format maxi-45, pour des morceaux de danse de 6 à 8 minutes, le double
du format radio

bien je ne dis pas le contraire, la musique disco reste un truc de producteur avec des djs pour la diffuser, ceci dit il y avait des interactions entre tous ces gens, et je trouve qu'il y a tout une culture passionnante autour de ça, ne serait-ce que les fameux réédit de Tom Moulton (et d'autres), c'est un truc passionnant

au delà de ça, la soul motown, la philly, la soul de chicago (autour de Curtis Mayfield) sont aussi des musiques de "producteurs" , ça n'empêche pas que ce soit super bien

et la soul de stax je sais pas si c'est autant basé sur le live que ne l'est le rock, je pense que le studio passe avant la scène même si ce n'était pas des rigolos en live
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
blau_up
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 10982
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 29 Avr - 23:54

pareil la culture mod ce n'était pas uniquement des concerts de rock, c'était aussi ensuite des bars avec des disc-jockeys qui passaient des 45 tours motown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.requiempouruntwister.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Sam 30 Avr - 0:05

@blau_up a écrit:
@ratel a écrit:
@blau_up a écrit:

la northern est une scène, il y a un public, des djs, des lieux, une musique... pour moi ça suffit à en faire une scène
d'ailleurs la northern c'est l'ancêtre de la culture clubbing anglaise, style l'haçienda
confused - je parlais d'une scène de création, pas de réception / (ré-)interprétation.

si on l'entends dans ce sens il est vrai, maintenant pour moi une scène c'est avant tout un ensemble de gens qui écoutent la même chose et essaie de le "promouvoir" , ce qui est le cas ici
mais ouai si on s'en tient au coté création ce n'est pas le cas, pas véritablement d'émulation à ce niveau là
après ça reste une phénomène social hyper-intéressant et comme je le mentionnais, c'est le terreau fertile sur lequel a pu se développer la culture clubbing



bien je ne dis pas le contraire, la musique disco reste un truc de producteur avec des djs pour la diffuser, ceci dit il y avait des interactions entre tous ces gens, et je trouve qu'il y a tout une culture passionnante autour de ça, ne serait-ce que les fameux réédit de Tom Moulton (et d'autres), c'est un truc passionnant

au delà de ça, la soul motown, la philly, la soul de chicago (autour de Curtis Mayfield) sont aussi des musiques de "producteurs" , ça n'empêche pas que ce soit super bien

et la soul de stax je sais pas si c'est autant basé sur le live que ne l'est le rock, je pense que le studio passe avant la scène même si ce n'était pas des rigolos en live


bien sûr que c'est intéressant, on est pas dans de la réception passive façon "tf1 passkeu la télé s'allume dessus" !!! y'a sélection, détournement, synthèse etc. !
Revenir en haut Aller en bas
Infrason
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 96
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Dim 1 Mai - 13:50

Cette discussion sur la Northern Soul m'a donné envie d'acheter ça ce w.e :

Girl crazy : 20 Northern Soul tracks by female artists



Magic potion (contrairement à la pochette figurant ci-dessous, j'ai pris le volume 2)



Tous 2 sont des tueries intégrales. Le Magic potion est dispo chez Born Bad notamment.
Revenir en haut Aller en bas
http://infrasons.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Dim 1 Mai - 13:56

dzolé d'avoir tout pourri ton superbe topic, msieur Embarassed Embarassed Embarassed

tu nous postes une chtite piste représentative du "girl crazy" pour refaire la soudure ? geek
Revenir en haut Aller en bas
Infrason
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 96
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Dim 1 Mai - 14:24

Sur Girl Crazy (le seul reproche qu'on peut faire à l'album est la qualité du son qui ne rend pas toujours honneur aux demoiselles), on trouve par exemple :

Gigi & the Charmaines - Girl crazy



Gerri Thomas - Look what i got



Marlene & the Debanettes - Bad love




Sur Magic Potion (ce ne sont pas que des artistes féminines et il y a, comme au bon vieux temps, une face dansante et une phase plus lente), on trouve :

Barbara Randolph - I got a feling (déjà posté une fois sur le forum) :



Pointer sisters - Send him back


Revenir en haut Aller en bas
http://infrasons.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Dim 1 Mai - 15:34

merci msieur !
Revenir en haut Aller en bas
Chuck Bony
Dedicated Follower Of Fashion
Dedicated Follower Of Fashion


Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 29/04/2011

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Dim 1 Mai - 22:05

Pétrole et solex :

Revenir en haut Aller en bas
http://yannick-g.over-blog.com/
Infrason
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 96
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Mer 11 Mai - 22:48

Je décrète officiellement que la Northern Soul féminine est une source intarissable de tueries !

Poppies - There's a pain in my heart

Revenir en haut Aller en bas
http://infrasons.blogspot.com/
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Jeu 12 Mai - 22:14

cheers sunny Et on en réclame encore, chef!
Revenir en haut Aller en bas
Infrason
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 96
Localisation : Lutèce
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 13 Mai - 11:00

Et une autre tournée pour la table n°26, une autre !

(à vous de juger quelle est la meilleure version) :

Voix noire surpuissante :
PP Arnold - Angel of the morning




Voix blanche à tendance folk :
Evie Sands - Angel of the morning

Revenir en haut Aller en bas
http://infrasons.blogspot.com/
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Girl groups et autres sucreries féminines   Ven 13 Mai - 18:33

Ou, encore Billie:
Revenir en haut Aller en bas
 
Girl groups et autres sucreries féminines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Girl groups et autres sucreries féminines
» BABY GIRL BOUTIQUE
» Cinnamon Girl
» [VIDEO] Good Gone Girl - Cirque d'Hiver 11.06.09
» Cherche accapella I'm a babie girl-Aqua

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons musique...-
Répondre au sujetSauter vers: