Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Gospel punk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Gospel punk   Mer 12 Jan - 15:03

On n'est peut-être pas plus de deux à avoir ce feeling de la grâce, mais le gospel, le negro spirituals & autres, ça nous ouvre des cieux et rien que pour ça, ça vaut un topic, mince.
Le problème est bien connu, qui confine à la plaie d'Egypte: on cherche la transe punkeuse, l'extase anarcho-baptiste, la fureur céleste sans lesquelles point de rock'n'roll n'aurait-on eu (allez demander à Jerry Lee Lewis ou Little Richard), on chope une compile, et aussitôt c'est le retour éternel des maudites chorales d'atroces bambins roses tout badigeonnés de sucre candy ânonnant "Oh Happy Days", vous flanquant comme un prurit furibard l'envie saignante de remettre illico sur la platine "Get A Gun/Shoot At Random" le célèbre tube sanitaire-social d'hellectro-war metal (The CNK).

C'est pourquoi, bien chers amis, en vue d'éviter ces menus désagréments, toute suggestion sera la bienvenue.
Tout ce que je connais de recommandable, c'est Mahalia Jackson ou Sister Rosetta Tharpe pour "This Train".

Remercions M.Ratel d'avoir posté le célèbre punk Rév. Charlie Parker (hop, copié/collé):
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gospel punk   Mer 12 Jan - 15:17

bon, ben je double-poste alors ( Embarassed ):

la face A du fameux sermon contre le Rock and Roll de l'Aîné Beck
enregistré live in church en 1956
78t vendu à la sortie de l'office et par tous les drugstores craignant Dieu du Sud au cours des années suivantes

Rock’n’Roll all night long, Rock…
One O’clock Rock, Two o’ clock Rock,
Three O’ clock Rock, Four o’ clock Rock,
Five o’ clock Roll,
Roll into the patrol wagon, Roll in before the judge,
Rollin’ out the courthouse, Rollin’ into the penintentrary,
Rollin’ into the electric chair, Rollin’ out to the undertaker.
(Screams) Ahhh! Rock’n’roll!




que à propos de ce qu'il dit Béro, il est sérieusement argumenté que l'Aîné Beck était l'une des influences directes d'Elvis, dont on sait qu'il fréquentait les revivals noirs pendant son enfance

quelle douleur pour ce saint homme de voir l'une de ses ouailles abandonner la voie étroite pour inciter les jeunes filles au stupre le plus indécent ! on comprend mieux la vigueur de son prêche.
Revenir en haut Aller en bas
chickendiamond
David Watts
David Watts
avatar

Nombre de messages : 1299
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Gospel punk   Mer 12 Jan - 17:48

Reverend Beat Man, ca rentre dans la categorie Gospel Punk ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chickendiamond.com
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8047
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Gospel punk   Mer 12 Jan - 17:51

Est-ce que vous connaissez le nom du Reverend qui avait été chroniqué par Manoueuvre il y a un an et demi ou deux ans, dans le cadre de sa discographie idéale? Il avait sorti un album en 97, il me semble. Peut-être est-ce le tien, chickendiamond.
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Gospel punk   Mer 12 Jan - 18:00

@Béroalde De Fuzz a écrit:
Rév. Charlie Parker

Rhô le zoli lapsus pirat
Revenir en haut Aller en bas
meatbeat
Well Respected Man
Well Respected Man
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Gospel punk   Mer 12 Jan - 18:02

@MC5 m'a tuer a écrit:
Est-ce que vous connaissez le nom du Reverend qui avait été chroniqué par Manoueuvre il y a un an et demi ou deux ans, dans le cadre de sa discographie idéale? Il avait sorti un album en 97, il me semble. Peut-être est-ce le tien, chickendiamond.

Il me semble qu'il parlait du Reverend Horton Heat et de l'album sorti sur Sub pop :


C'est du Rockabilly Punk super speedé ex :
Revenir en haut Aller en bas
Foxhole
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 24
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Gospel punk   Mer 12 Jan - 18:05

Rhô j'étais en train de répondre, pas assez rapide (petit scarabée). pirat

Pis Dahu, bien le bonjour, ça fait longtemps il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Gospel punk   Mer 12 Jan - 18:07

Paposs', Beat Man est trop comteporain, même si par ailleurs, nul ne partageant son brio pour faire grouver les séraphins et convertir les légions divines au psychobilly, il entre avec éclat dans la confrérie du gospel ponque.
DO THE JESUS CHRIST TWIST!


Nope: le saint homme en question dans la disco idéale était le Révérend Horton Beat, grand ouvrier dans la vigne du psychobilly moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Dahu Clipperton
Ex-lecteur des Inrockuptibles
avatar

Nombre de messages : 4019
Age : 34
Localisation : dans ma grotte
Humeur : ermite sociable
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Gospel punk   Mer 12 Jan - 18:26

@Foxhole a écrit:
Pis Dahu, bien le bonjour, ça fait longtemps il me semble.

Hug ! (qui se mue ben volontiers en "hug" général)
Ze passe en coup de vent, étant en plein dans une période que je qualifierai succinctement de "chaotique" (ou de mise en pratique de la fameuse et immuable Loi de l'emmerdement maximum pig)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gospel punk   Mer 12 Jan - 18:41

perso, je compte pas Beat-Man et Horton dedans - si on veut du contemporain, je compterais Dad Horse (déjà posté ailleurs) et Vince Anderson (qui était passé aux Nuits de l'Alligator, et était allé ouvrir la porte de la salle en beuglant pour chasser le diable parce que la salle était froide -il passait en premier, le pauvre),




qui sont des vrais fous de dieu,


et bien sûr KM Williams



(pas sa meilleure vidéo de loin, mais une des rares devant sa congrégation plutôt qu'un tas d'incroyants)
Revenir en haut Aller en bas
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8047
Age : 23
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Gospel punk   Mer 12 Jan - 19:59

Ouaip, c'était bien Horton.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gospel punk   Sam 15 Jan - 10:33

bon, y'a des indispensables avant de laisser ce topic plonger dans les tréfonds.

le guitariste ultime du gospel contemporain, au delà de Junior Kimbrough et Cedell Davis dans le minimalisme microtonal : Isaiah Owens.



sur myspace
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Gospel punk   Dim 13 Fév - 9:00


Chouette.

(Pas hyper punk, hein.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gospel punk   Dim 13 Fév - 12:20

@Béroalde De Fuzz a écrit:
(Gospel : Rock My Soul)
Chouette.

(Pas hyper punk, hein.)

Golden Gate Quartet, on peut pas dire, non Razz (et on peut pas dire "Non" non plus)

ce qui me rappelle, honte honte honte, que je n'ai toujours pas posté les quelques notes promises (et depuis oubliées) sur :



La sortie en 2009 de cette anthologie de 3 disques sur l'un des derniers domaines sous-anthologisé et sous-collectionné de la musique populaire américaine a agité non seulement le Landerneau des amateurs, mais jusqu'aux médias majeurs comme Pitchfork, et à Cut in the Hill Gang, qui ont repris le "Help Me" de Lula Collins qui y figure. Fruit de plusieurs annés de travail par Mike McGonigal, elle vise à présenter le gospel noir d'après (ou parallèle à) "l'âge d'or" (45-55 : Soul Stirrers, Swan Silvertones, the Staple Singers...) - une énorme masse d'enregistrements publiés surtout sur des micros-labels locaux et diffusés en bonne partie hors des circuits commerciaux, ie, à la sortie du service.
Ces trois disques alignent des gemmes de bout en bout, assorties de notes brèves mais extrêmement informatives. En tant qu'anthologie "savante", elle n'est cependant pas dépourvue de défaut.
Tout d'abord, la sélection des morceaux a par trop ignorée les anthologies ou compilations antérieures, certes moins développées, comme "Rock and Roll Sermon" de Memphis Archives, dont elle reprend une bonne demi-douzaine de pistes (sur 15). Certes, ces pistes sont extraordinaires, mais vu la richesse du domaine, c'est un peu frustrant. D'une manière générale, des pistes classiques comme le "Better Get Ready" de l'Elder Roma Wilson & Family sont déjà présentes dans la discothèque de tout amateur de musique negro-américaine "roots", sans compter le cas extrême du "Rock and Roll Sermon Part 1" de l'Elder Beck, justement célèbre, mais dont même un amateur très périphérique de gospel comme moi-même a déjà une demi-douzaine de copies sur divers disques, alors même que la "Part 2" est presque introuvable... Globalement, un bon tiers des pistes (par Abner Jay, Napoleon Strickland, Boyd Rivers, le Reverend Utah Smith, Isaiah Owens etc.) sont déjà facilement disponibles, dommage pour du "Rare".
Ensuite, l'organisation des pistes, quoiqu'agréable à l'oreille, laisse largement perplexe. Les thématiques des trois disques ("The Wicked Shall Cease From Troubling", "God's Mighty Hand", "All God Power Store") ont peut-être une pertinence théologique, mais celle-ci est loin d'être évidente pour un pauvre français, mes tentatives de compréhension achoppant répétitivement sur, par exemple, l'inclusion de "Get Back Satan" dans le premier disque et de "Don't Let the Devil Ride" dans le troisième. Surtout, ni l'organisation, ni les notes ne distinguent entre les gospels interprétés par des musiciens laïques, simples pratiquants pour qui ils ne sont qu'une partie un peu particulière de leur répertoire, ceux des prêcheurs indépendants souvent itinérants, et ceux des membres, voire des dirigeants, de communautés spécifiques. Il s'agit pourtant de gospels très différents, non seulement dans leurs contextes d'exécution, d'une simple apparition entre deux morceaux non religieux sur une scène laïque au service à l'église, en passant par le foyer et le coin de rue, mais jusque dans leurs répertoires : l'anti-clérical "Denomination Blues", grand classique des deux premiers, est évidement exclu du troisième, par exemple. Bien sûr, le passage de l'un à l'autre de ces rôles est courant voire normé au cours d'une même existence, mais quand même...
Ces défauts mêmes, cependant, par l'inclusion des pistes indispensables et l'alternance moins monotone de morceaux très différents, concourrent à placer cette anthologie, sauf nouvelle et inattendue sortie et malgré sa relative brièveté, dans une position semblable à celle de Rockin' Bones pour le rockabilly ou du coffret Nuggets pour le garage : la compilation de référence, suffisante et satisfaisante pour le fondu de zique sans passion particulière pour le style qui n'a que celle-là, et toujours chère et indispensable à l'amateur plus furieux.
Revenir en haut Aller en bas
Béroalde De Fuzz
Baron de la bière
avatar

Nombre de messages : 5318
Humeur : DE PROFUNDIS AD TE CLAMAVI
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Gospel punk   Dim 13 Fév - 13:21

What a Face


Comme on dit:
IL LE FÔÔÔôôôôôôôoôôôôôôôôôoôôôôôoô
Revenir en haut Aller en bas
nikkos
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 34
Localisation : Normandie
Humeur : rebelle
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Gospel punk   Dim 13 Fév - 18:41

@ratel a écrit:
@Béroalde De Fuzz a écrit:
(Gospel : Rock My Soul)
Chouette.

(Pas hyper punk, hein.)

Golden Gate Quartet, on peut pas dire, non Razz (et on peut pas dire "Non" non plus)

ce qui me rappelle, honte honte honte, que je n'ai toujours pas posté les quelques notes promises (et depuis oubliées) sur :



La sortie en 2009 de cette anthologie de 3 disques sur l'un des derniers domaines sous-anthologisé et sous-collectionné de la musique populaire américaine a agité non seulement le Landerneau des amateurs, mais jusqu'aux médias majeurs comme Pitchfork, et à Cut in the Hill Gang, qui ont repris le "Help Me" de Lula Collins qui y figure. Fruit de plusieurs annés de travail par Mike McGonigal, elle vise à présenter le gospel noir d'après (ou parallèle à) "l'âge d'or" (45-55 : Soul Stirrers, Swan Silvertones, the Staple Singers...) - une énorme masse d'enregistrements publiés surtout sur des micros-labels locaux et diffusés en bonne partie hors des circuits commerciaux, ie, à la sortie du service.
Ces trois disques alignent des gemmes de bout en bout, assorties de notes brèves mais extrêmement informatives. En tant qu'anthologie "savante", elle n'est cependant pas dépourvue de défaut.
Tout d'abord, la sélection des morceaux a par trop ignorée les anthologies ou compilations antérieures, certes moins développées, comme "Rock and Roll Sermon" de Memphis Archives, dont elle reprend une bonne demi-douzaine de pistes (sur 15). Certes, ces pistes sont extraordinaires, mais vu la richesse du domaine, c'est un peu frustrant. D'une manière générale, des pistes classiques comme le "Better Get Ready" de l'Elder Roma Wilson & Family sont déjà présentes dans la discothèque de tout amateur de musique negro-américaine "roots", sans compter le cas extrême du "Rock and Roll Sermon Part 1" de l'Elder Beck, justement célèbre, mais dont même un amateur très périphérique de gospel comme moi-même a déjà une demi-douzaine de copies sur divers disques, alors même que la "Part 2" est presque introuvable... Globalement, un bon tiers des pistes (par Abner Jay, Napoleon Strickland, Boyd Rivers, le Reverend Utah Smith, Isaiah Owens etc.) sont déjà facilement disponibles, dommage pour du "Rare".
Ensuite, l'organisation des pistes, quoiqu'agréable à l'oreille, laisse largement perplexe. Les thématiques des trois disques ("The Wicked Shall Cease From Troubling", "God's Mighty Hand", "All God Power Store") ont peut-être une pertinence théologique, mais celle-ci est loin d'être évidente pour un pauvre français, mes tentatives de compréhension achoppant répétitivement sur, par exemple, l'inclusion de "Get Back Satan" dans le premier disque et de "Don't Let the Devil Ride" dans le troisième. Surtout, ni l'organisation, ni les notes ne distinguent entre les gospels interprétés par des musiciens laïques, simples pratiquants pour qui ils ne sont qu'une partie un peu particulière de leur répertoire, ceux des prêcheurs indépendants souvent itinérants, et ceux des membres, voire des dirigeants, de communautés spécifiques. Il s'agit pourtant de gospels très différents, non seulement dans leurs contextes d'exécution, d'une simple apparition entre deux morceaux non religieux sur une scène laïque au service à l'église, en passant par le foyer et le coin de rue, mais jusque dans leurs répertoires : l'anti-clérical "Denomination Blues", grand classique des deux premiers, est évidement exclu du troisième, par exemple. Bien sûr, le passage de l'un à l'autre de ces rôles est courant voire normé au cours d'une même existence, mais quand même...
Ces défauts mêmes, cependant, par l'inclusion des pistes indispensables et l'alternance moins monotone de morceaux très différents, concourrent à placer cette anthologie, sauf nouvelle et inattendue sortie et malgré sa relative brièveté, dans une position semblable à celle de Rockin' Bones pour le rockabilly ou du coffret Nuggets pour le garage : la compilation de référence, suffisante et satisfaisante pour le fondu de zique sans passion particulière pour le style qui n'a que celle-là, et toujours chère et indispensable à l'amateur plus furieux.

ça me donne envie de l'avoir !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normandeepblues.fr
Foxhole
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 24
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Gospel punk   Dim 13 Fév - 19:47

Pareil, plutôt en temps que "fondu(e) de zique sans passion particulière pour le style qui n'a que celle-là".

Surtout qu'avec votre topic gospel c'est dur de pas passer la journée à tout écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gospel punk   Dim 13 Fév - 20:05

@Béroalde De Fuzz a écrit:
What a Face


Comme on dit:
IL LE FÔÔÔôôôôôôôoôôôôôôôôôoôôôôôoô

succinctement et parfaitement résumé - ah, la grammaire de la condensation mallarméenne...

@nikkos a écrit:


ça me donne envie de l'avoir !

et encore, tu l'as pas écouté. sérieusement, toi, je pense que tu peux difficilement ne pas jeter une oreille dessus, même si j'avais en ce qui me concerne mis pas mal de temps à m'ouvrir au gospel alors que j'étais pourtant jusqu'au cou dans le blues - c'était passé par



Mcdowell, toujours un super accompagnateur de voix féminines, n'est peut-être jamais plus grand guitariste que sur les gospels chantés par sa femme (sur les Arhoolies de préférence) : toute de retenue et de précision, sa guitare gémit, pleure et prie avec les accents d'une voix humaine

@Foxhole a écrit:
Pareil, plutôt en temps que "fondu(e) de zique sans passion particulière pour le style qui n'a que celle-là".

c'est l'idée Smile
mais en même temps, une fois qu'on commence, tu sais bien... Twisted Evil

Citation :
Surtout qu'avec votre topic gospel c'est dur de pas passer la journée à tout écouter.

confused
il fait 2 pages, le topic...
Revenir en haut Aller en bas
Foxhole
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 24
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Gospel punk   Dim 13 Fév - 20:13

Voui mais ya pas que celui-ci, j'ai écrit un peu trop vite. C'est juste que c'est pas possible de tout suivre sur le forum donc j'écoute un ou deux trucs par ci par là tu vois. Surtout que je n'aime pas interrompre ce que j'écoute déjà et que je suis toujours en train d'écouter quelque chose. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gospel punk   Dim 13 Fév - 20:36

@Foxhole a écrit:
Voui mais ya pas que celui-ci, j'ai écrit un peu trop vite. C'est juste que c'est pas possible de tout suivre sur le forum donc j'écoute un ou deux trucs par ci par là tu vois. Surtout que je n'aime pas interrompre ce que j'écoute déjà et que je suis toujours en train d'écouter quelque chose. Smile

ça, je connais, comme souci bounce

et à force de traîner sur le forum et sur mes disques, chuis encore grave à la bourre au concert...
Revenir en haut Aller en bas
John the revelator
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 7312
Age : 32
Localisation : Dépôts würmiens fluvio-glaciaires
Humeur : Changement climatique
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: Gospel punk   Dim 13 Fév - 22:26

@nikkos a écrit:
@ratel a écrit:
@Béroalde De Fuzz a écrit:
(Gospel : Rock My Soul)
Chouette.

(Pas hyper punk, hein.)

Golden Gate Quartet, on peut pas dire, non Razz (et on peut pas dire "Non" non plus)

ce qui me rappelle, honte honte honte, que je n'ai toujours pas posté les quelques notes promises (et depuis oubliées) sur :



La sortie en 2009 de cette anthologie de 3 disques sur l'un des derniers domaines sous-anthologisé et sous-collectionné de la musique populaire américaine a agité non seulement le Landerneau des amateurs, mais jusqu'aux médias majeurs comme Pitchfork, et à Cut in the Hill Gang, qui ont repris le "Help Me" de Lula Collins qui y figure. Fruit de plusieurs annés de travail par Mike McGonigal, elle vise à présenter le gospel noir d'après (ou parallèle à) "l'âge d'or" (45-55 : Soul Stirrers, Swan Silvertones, the Staple Singers...) - une énorme masse d'enregistrements publiés surtout sur des micros-labels locaux et diffusés en bonne partie hors des circuits commerciaux, ie, à la sortie du service.
Ces trois disques alignent des gemmes de bout en bout, assorties de notes brèves mais extrêmement informatives. En tant qu'anthologie "savante", elle n'est cependant pas dépourvue de défaut.
Tout d'abord, la sélection des morceaux a par trop ignorée les anthologies ou compilations antérieures, certes moins développées, comme "Rock and Roll Sermon" de Memphis Archives, dont elle reprend une bonne demi-douzaine de pistes (sur 15). Certes, ces pistes sont extraordinaires, mais vu la richesse du domaine, c'est un peu frustrant. D'une manière générale, des pistes classiques comme le "Better Get Ready" de l'Elder Roma Wilson & Family sont déjà présentes dans la discothèque de tout amateur de musique negro-américaine "roots", sans compter le cas extrême du "Rock and Roll Sermon Part 1" de l'Elder Beck, justement célèbre, mais dont même un amateur très périphérique de gospel comme moi-même a déjà une demi-douzaine de copies sur divers disques, alors même que la "Part 2" est presque introuvable... Globalement, un bon tiers des pistes (par Abner Jay, Napoleon Strickland, Boyd Rivers, le Reverend Utah Smith, Isaiah Owens etc.) sont déjà facilement disponibles, dommage pour du "Rare".
Ensuite, l'organisation des pistes, quoiqu'agréable à l'oreille, laisse largement perplexe. Les thématiques des trois disques ("The Wicked Shall Cease From Troubling", "God's Mighty Hand", "All God Power Store") ont peut-être une pertinence théologique, mais celle-ci est loin d'être évidente pour un pauvre français, mes tentatives de compréhension achoppant répétitivement sur, par exemple, l'inclusion de "Get Back Satan" dans le premier disque et de "Don't Let the Devil Ride" dans le troisième. Surtout, ni l'organisation, ni les notes ne distinguent entre les gospels interprétés par des musiciens laïques, simples pratiquants pour qui ils ne sont qu'une partie un peu particulière de leur répertoire, ceux des prêcheurs indépendants souvent itinérants, et ceux des membres, voire des dirigeants, de communautés spécifiques. Il s'agit pourtant de gospels très différents, non seulement dans leurs contextes d'exécution, d'une simple apparition entre deux morceaux non religieux sur une scène laïque au service à l'église, en passant par le foyer et le coin de rue, mais jusque dans leurs répertoires : l'anti-clérical "Denomination Blues", grand classique des deux premiers, est évidement exclu du troisième, par exemple. Bien sûr, le passage de l'un à l'autre de ces rôles est courant voire normé au cours d'une même existence, mais quand même...
Ces défauts mêmes, cependant, par l'inclusion des pistes indispensables et l'alternance moins monotone de morceaux très différents, concourrent à placer cette anthologie, sauf nouvelle et inattendue sortie et malgré sa relative brièveté, dans une position semblable à celle de Rockin' Bones pour le rockabilly ou du coffret Nuggets pour le garage : la compilation de référence, suffisante et satisfaisante pour le fondu de zique sans passion particulière pour le style qui n'a que celle-là, et toujours chère et indispensable à l'amateur plus furieux.

ça me donne envie de l'avoir !

Concrètement, on se le procure où? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gospel punk   Dim 13 Fév - 23:52

@John the revelator a écrit:


Concrètement, on se le procure où? Very Happy

ho, hein, hé, ho, quoi... Evil or Very Mad - et certainement à gibert

sinon y'a le site du label, plus cher ($32 port inclus), c'est dommage : en ce moment ils vident les stocks, donc ils remboursent $10 à partir de 3 achats, j'avais envie de craquer, y z ont des rééditions d'enregistrements sur cylindres et bidules du genre albino - en cd par contre
Revenir en haut Aller en bas
nikkos
Johnny Thunder
Johnny Thunder
avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 34
Localisation : Normandie
Humeur : rebelle
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Gospel punk   Lun 14 Fév - 10:36

En voyant tous ces Reverends, parlons de celui-ci :



Revenir en haut Aller en bas
http://www.normandeepblues.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gospel punk   Lun 14 Fév - 11:18

@nikkos a écrit:
En voyant tous ces Reverends, parlons de celui-ci :
(deadeye)



study lui il me pose problème, parce qu'il ne l'est pas, justement. j'ai toujours pas compris son prêche scratch

je le soupçonne d'être une version moderne et particulièrement anti-cléricale de prêcheur itinérant


menfin bon, musicalement on s'en fout rabbit
Revenir en haut Aller en bas
John the revelator
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 7312
Age : 32
Localisation : Dépôts würmiens fluvio-glaciaires
Humeur : Changement climatique
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: Gospel punk   Lun 14 Fév - 20:14

@ratel a écrit:
@John the revelator a écrit:


Concrètement, on se le procure où? Very Happy

ho, hein, hé, ho, quoi... Evil or Very Mad - et certainement à gibert

sinon y'a le site du label, plus cher ($32 port inclus), c'est dommage : en ce moment ils vident les stocks, donc ils remboursent $10 à partir de 3 achats, j'avais envie de craquer, y z ont des rééditions d'enregistrements sur cylindres et bidules du genre albino - en cd par contre

Merci vieux râleur Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Gospel punk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gospel punk
» GBH (Punk - Angleterre)
» Slidin' Slim : old punk trying to play them real deep blues
» The Villyes [Post-punk - new wave / Suisse]
» M.O.T.O. + Ypérite: du punk rock mercredi 15/10 à la Méca !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum PlanetGong :: Dialogues Rock'n'roll :: Parlons musique...-
Répondre au sujetSauter vers: