Forum PlanetGong

Le précédent forum PlanetGong avait plutôt bien marché, avant que son hébergeur ne nous ferme la porte. Nouvelle tentative un an après
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Planetgong.frPlanetgong.fr  Mauvaise Foi RecordsMauvaise Foi Records  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 GUITAR WOLF : « Uchusenkan Love »

Aller en bas 
AuteurMessage
Duc
Funny Face
Funny Face
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 33
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: GUITAR WOLF : « Uchusenkan Love »   Lun 6 Déc - 23:05

GUITAR WOLF : "Uchusenkan Love" ( en anglais ça signifie : "Space Battleship Love"...)




Le 24 Novembre dernier, après 3 ans de silence, le combo sortait son 10ème album studio : "宇宙戦艦ラブ" ou si vous préférez : "Uchusenkan Love". C'est de ce dernier opus dont il va être question en ces lignes.

L'album s'ouvre sur "Hoochie Coochie Space Man" et bonne nouvelle, en 2010, Seiji Wolf (chant-guitare) ne prend toujours pas de cours de chant ni même d'anglais d'ailleurs. Cette première piste serait assez anecdotique si à 2'20 la SG de Seiji ne venait pas nous servir un solo bruitiste dont le zigue su faire sa marque de fabrique. En 20 ans, son jeu n'a pas bougé d'un iota : souffle, larsens, fausses notes...

On passe ensuite à "Doberman Night", une compo' punk chantée par le bassiste U.G Wolf. Bassiste plutôt atypique puisqu'il joue sur une basse a... 3 cordes ! C'est une chanson de 1'45 expédiée à toute blinde il en résulte quelque chose d'assez jouissif.

"Space Battleship Love" : Incroyable ! Cette troisième piste est introduite par une guitare au son clair ! Les salauds ! Idem pour la reprise de chaque couplet ! Je ne connais pas l'intégralité de la discographie des Wolfs (je ne possède malheureusement que "Golden Black" et "Dead Rock") mais je n'avais jamais entendu de la guitare non saturée sur une de leur chanson. Mais qu'on se rassure ! "Space Battleship Love" n'en demeure pas moins un bon bordel. Mieux que ça, c'est même une très bonne compo, probablement la plus "originale" de l'album.

On embraye ensuite sur "Fire Eighteen" une chanson assez efficace servant de prétexte à beugler des "Aaaaah !" et des "Fi-fi-fire Eighteen" tout en dégommant une batterie. Le morceau est très fun et probablement pas très futé non plus. Mais c'est quand même cent fois meilleur que n'importe quelle composition du dernier "Black Rebel Motorcycle Club" (vous avez dit boursouflé?)

«Voltage Sepahan», «Namida Violence» et «Concrete Punk» suivent la même constante que «Fire Eighteen» mais avec solos de guitare bordéliques en plus ! Plutôt cool, non?

Après ce maelström punk, on débouche sur «Black Hole Mama». Une chanson très surprenante où Seiji Wolf se prend pour Brian -Poupon Joufflu- Setzer (le riff rappel étrangement celui de « Runaway Boys »). Mais Dieu merci, là ou Setzer en aurait fait des caisses dans un solo cent fois entendu ; le morceau explose en un concerto de larsens, de dissonances et des cymbales martelées (merci Toru Wolf). Excellent morceau donc !

"Dracula Merica" est sans conteste le titre le moins bon. Ça aurait été une bonne chanson si elle avait fait 2 minutes de moins car consacrer 4'20 pour un titre aussi faible c'est très vite ennuyeux. Guitar Wolf n'est pas tout a fait infaillible.

Passé ces 33 minutes, c'est déjà le dernier morceau de l'album : "Hakata Daisakusen". En ce qui me concerne c'est la chanson que je préfère. On y retrouve toute la force de Guitar Wolf : Japonais braillé à outrance, refrain accrocheur, excellent solo de guitare, urgence de la prestation... Le tout saupoudré d'anglais approximatif : « All Right ! », « Come On ! » Le point culminant est atteint à 2'29 où sur un roulement de caisse claire, le chanteur nous assène pour la première fois de l'album son sempiternel : « L'OCK N' L'OLL ! ! ! » Indéniablement la plus émouvante des conclusions d'albums sortis cette année.
Revenir en haut Aller en bas
MC5 m'a tuer
Master Of The Universe
Master Of The Universe
avatar

Nombre de messages : 8202
Age : 24
Humeur : Godlike
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: GUITAR WOLF : « Uchusenkan Love »   Lun 6 Déc - 23:18

Nom du diable! Un fan de rock japonais, on n'en avait pas encore! Very Happy

Bienvenue, Duc (aah, en plus, avec un pseudo comme ça, tu ne peux être QUE la bienvenue...)!

Citation :
là ou Setzer en aurait fait des caisses dans un solo cent fois entendu

Roooh la laaa... Il a dit un truc pas bieeeeen Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4200
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: GUITAR WOLF : « Uchusenkan Love »   Lun 6 Déc - 23:21

@MC5 m'a tuer a écrit:


Citation :
là ou Setzer en aurait fait des caisses dans un solo cent fois entendu

Roooh la laaa... Il a dit un truc pas bieeeeen Embarassed

Il a pas peur de la mort, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Urizen
Phenomenal Cat
Phenomenal Cat
avatar

Nombre de messages : 4200
Localisation : Bretagne
Humeur : Happy When It Rains
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: GUITAR WOLF : « Uchusenkan Love »   Lun 6 Déc - 23:31

Vous avez dit rock japonais ?